Harry Durimel, maire de Pointe à Pitre porte l'affaire de la Caisse des Ecoles devant la justice

justice pointe-à-pitre
Tribunal de Pointe-à-Pître
Deux ans après un premier signalement au procureur de la république, la ville de Pointe-à-Pitre a décidé de se constituer partie civile dans les deux dossiers de la  Caisse des Ecoles, pour tenter de récupérer tout ou partie des 600 000 euros détournés et qui participent à la faillite de la ville
Dans un courrier adressé à l’avocat de la ville, Harry Durimel écrit «  compte tenu de l’état de quasi faillite dans lequel se trouvent tant la ville que la Caisse des Ecoles, je vous demande de tout mettre en œuvre pour récupérer tout ou partie des sommes détournées qui s’élèveraient à ce jour à plus de 600 000 euros ».  
Un montant qui, en réalité, a largement été revu à la hausse. Les sommes détournées avoisineraient désormais le million d’euros 
M° Charles Nathey
©guadeloupe
Deux dossiers dans lesquels au moins 4 personnes ont déjà été mises en examen, dont Max Mathiasin, député de la 3ème circonscription. 
dossier mathiasin dans les mains de l'avocat de la ville

M° Charles Nathey
©guadeloupe
Pour l’heure, l’instruction de ces deux dossiers, menée par le juge Laurent Sochas, se poursuit au tribunal judiciaire de Pointe-à-Pitre.
Max Mathiasin et son avocat
Max Mathiasin et son avocat le 24 septembre 2020 ©E. Stimpfling
 VOIR  les précédents sujets :

- Max Mathiasin mis en examen dans le dossier de la caisse des écoles de Pointe-à-Pitre
L'immunité parlementaire de Max Mathiasin pourrait-être levée
Caisse des écoles de Pointe-à-Pître : Deux agents mis en examen pour détournement de fonds publics
Détournements à la Caisse des Ecoles de Pointe-à-Pitre
Les Outre-mer en continu
Accéder au live