Laurella Rinçon mise à pied par le Conseil d'Administration du MACTe

culture
16 mars 2021, Conseil d'Administration du MACTe
16 mars 2021, Conseil d'Administration du MACTe ©O. Duflo

Le début de la fin pour la directrice du MACTe. Laurella Rinçon a reçu ce mardi matin la notification de sa mise à pied, à titre conservatoire des mains d'un huissier de justice. Il s'agit de l'application d'une décision du Conseil d'administration. 

C'était le 20 septembre 2019. La Guadeloupe se félicitait de la nomination d'une Guadeloupéenne à la tête du Mémorial ACTe. Laurella Yssap-Rinçon devenait alors la première directrice générale du Mémorial ACTe.

Un an et demi plus tard, et après beaucoup d'eau, de paroles, d'actes sous les pontons du MACTe, c'est un huissier qui est venu signifier ce mardi 23 mars 2021 à Laurella Yssap-Rinçon sa mise à pied par le Conseil d'Administration de l'institution. Une décision qui aura été l'une de celles que le Conseil du 16 mars dernier a acté lors de sa réunion dans l'enceinte du MACTe.

La réouverture du MACTe pourrait intervenir dès la semaine prochaine sous réserve des restrictions sanitaires mais pas seulement : une partie des collections a en effet été totalement bouleversée au grand danm des administrateurs et du personnel

Entre les deux faits, de cette histoire de moins de deux ans, il y aura certes eu le 5ème anniversaire : "MACTe an nou, la nouvelle identité du MACTe" ou d'autres initiatives culturelles, mais l'autre histoire, plus événementielle celle-là, ne retiendra probablement que celle des notes de taxi de Madame la directrice du MACTe.

Un nouvel acte s'est donc joué ce mardi, dans la pourtant très jeune histoire du MACTe, qui voit défiler les types de gestion et les dirigeants en attendant un jour, de pouvoir prendre sa vraie vitesse de croisière....