Novavax, le vaccin sans ARN messager, sera proposé dès le début du mois de Mars en Guadeloupe et dans Îles du Nord

coronavirus
Novavax
Il est la nouveauté parmi les vaccins contre la Covid 19 et est considéré comme une alternative aux vaccin à ARN messager pour les personnes qui refusent cette technologie . Mais il est aussi proposé par l'Etat qui souhaite ainsi inciter tous les soignants à se faire vacciner

Basé sur une technologie dite classique, différente de celle des vaccins à ARN messager actuellement disponibles en Guadeloupe (Pfizer, Moderna). Novavax utilise une protéine fabriquée en laboratoire, la protéine S qui permet au virus de pénétrer dans la cellule humaine.
C’est l’injection de ce produit directement dans l’organisme qui va stimuler le système de défense en fabriquant des anticorps protecteurs.
L'organisme peut alors reconnaître et combattre le virus en cas de contamination.
Pour autant, il faut se rappeler que, pour la Haute Autorité de Santé, Novavax est indiqué prioritairement pour les personnes de plus de 18 ans qui n’ont encore reçu aucune dose de vaccin auparavant. Il est administré en 2 doses par voie intramusculaire espacées de trois semaines.

Une alternative souhaitée par le gouvernement pour régler la question des personnels médicaux non vaccinés

Pour le gouvernement, et en premier lieu le Président de la République qui l'a fait savoir aux élus des Outre-mer lors de son échange avec eux sur la situation sanitaire, Novavax répond aux critiques formulées au début de la vaccination par ceux qui disaient se méfier de la technologie à ARN messager. Novavax leur propose en effet une alternative plus classique. 
Mais à l'heure actuelle, plusieurs sympathisants du mouvement social ont formellement indiqué qu'ils se positionnent contre toute vaccination et pas seulement en raison de la nature de la technologie employée.
De fait, Novavax pourra probablement convaincre certaines personnes moins engagées contre la vaccination mais il ne réglera pas l'ensemble du problème.