Rétrospectives 2021 : Trois temps forts du sport guyanais

Gold Cup : Reprise de la préparation de la sélection de Guyane de football
©J.G Assard
Joie, déception, effort... Tant d'émotions ressenties par les intêressés du sport cette année. En 2021, les sportifs guyanais ont montré à la France ce dont ils sont capables. Plusieurs jeunes sportifs du département se sont démarqués. Retour sur trois temps forts de ce domaine.

1Le parcours du CSCC à la Coupe de France

Un moment de défaite, certes, mais qui reste dans les mémoires. Le 27 novembre 2021, les joueurs du Club Sportif et Culturel de Cayenne ont participé au 8ème tour de la coupe de France 2021. Le club cayennais a dû affronter le Paris FC, une équipe qui évolue en ligue 2. Résultat de la rencontre : 14-0 buts pour le club parisien. Après ce parcours, le club local est rentré en Guyane sous les applaudissements de ses supporters très encourageants. 

2Les performances encourageantes d’Analia Pigrée

Cette année, c’était LA sportive à suivre. Analia Pigrée a enchaîné les performances victorieuses en 2021. Lors de sa dernière compétition au mois de décembre (les championnats du monde d’Abu Dhabi), la nageuse a décroché le record de France du 50 m dos (25’’96 contre 26’’00), auparavant détenue par Béryl Gastaldello. Elle est arrivée 4ème de la finale du 50 m dos en petit bassin. Le 11 décembre 2021 à Montpellier, aux Championnats de France hiver de natation, elle également a remporté le titre sur le 100 mètres dos

Départ de la nageuse Analia Pigrée
©FFN

Plus tôt dans l'année, elle a obtenu deux médailles continentales aux Euro de Kazan en petit bassin. L'une en l’argent au 50 m dos, l'autre en bronze sur le 100 m dos. "Depuis le mois d’octobre, j’ai abattu beaucoup de travail. Avec mon coach (Philippe Schweitzer, à Font-Romeu), on a vu que j’étais loin. Il a fallu faire plus d’intensité, me donner à fond tout le temps. Et ça a payé. Maintenant, je dois continuer à me transformer", a-t-elle affirmé à la Fédération Française de Natation.

3Les Guyanais aux JO de Tokyo

Du 23 juillet au 8 août 2021 se sont tenus les Jeux Olympiques de Tokyo. Plusieurs Guyanais étaient présents : Béatrice Edwige, Mehdy Metella, Steven Aimable, Bassa Mawem, Mickaël Mawem, Gemima Jospeh, Leila Heurtault et Enzo Lefort. Tous n'ont pas remporté de médaille mais en brillé par leur présence à cette compétiton hors norme. 

Bilan des Guyanais aux JO de Tokyo : une médaille d'or et beaucoup d'espoirs pour Paris 2024
La joueuses Guyanaise Béatrice Edwige médaillée d'or aux Jo de Tokyo. © (Photo FFHandball / Iconsport)

Béatrice Edwige a rapporté la seule médaille pour la Guyane. Une médaille en or pour le pivot de l'équipe française de handball. Malgré quelques déceptions en escalade ou en natation, les sportifs guyanais se sont imposés comme les grands espoirs français des JO de 2024, à l'image de Gemima Joseph.