Certains sports obligés de s’arrêter pour plusieurs semaines en Martinique

agenda sport
Basket féminin
1/é finale femmes de la coupe de Martinique entre le Golden Star en jaune et l'Eclair de Rivière-Salée ©Christophe Arnerin

À cause de la hausse du taux d'incidence du covid, les personnes majeures ne peuvent plus ni s'entrainer ni disputer de compétitions dans les ERP de type X, c'est à dire les halls, les gymnases... Les autres disciplines sportives voient leurs protocoles sanitaires renforcés. 

Comme nous vous l’annoncions, les sports qui se pratiquent dans une salle ou dans un endroit clos, un gymnase ou encore un hall, sont interdits.

L'arrêté préfectoral, pris jeudi 25 mars 2021, ne concerne que les seniors. En effet les mineurs ainsi que les scolaires ont le droit de s’y entrainer ou d’y disputer une compétition.

L’ensemble des manifestations dans ces établissements recevant du public de type X doit se faire à huis clos. Seules les personnes essentielles au bon déroulement de la pratique sont autorisées à être présentes.

Les précisions d’Éric Privat, coordinateur des missions sports, formations, certification à la DRAJES.

 

Eric Privat

 

L'article 51 du 16 octobre 2020

 

Ce texte de loi découle de l’article 51 pris par le gouvernement et paru au journal officiel le 16 octobre 2020. Dans celui-ci, il est précisé qu’une fois que le taux d’incidence est supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants, les pratiques sportives, aussi bien entrainement que compétitions sont annulées. Un taux désormais atteint et dépassé en Martinique d’après les derniers chiffres communiqué par l’ARS mardi 23 mars 2021.

Du fait de l’annonce tardive de cette décision, la préfecture autorise les rencontres prévues ce week-end des 27 et 28 mars 2021. Un soulagement pour des disciplines telles que le volley-ball, le hand-ball, le basket-ball, la danse…. Mais dès lundi (29 mars 2021), ces sports seront interdits.

En revanche, les autorités ont déjà prévenu, aucune dérogation par rapport au couvre-feu ne sera autorisée, selon Arsène Enrico, délégué Covid à la DRAJES (Délégation régionale académique à la jeunesse, à l'engagement et aux sports).

 

Arsène Enrico

 

Des protocoles sanitaires renforcés pour les autres sports

 

L’arrêt des sports qui se pratiquent dans des établissements recevant du public de type X est validé jusqu’au 18 avril 2021. En fonction de l’évolution de la Covid ce temps pourrait être rallongé.

Les mesures sanitaires pour le public dans les autres disciplines vont être renforcées. Chaque président de ligue devra le plus tôt possible et au plus tard le mercredi de chaque semaine, fournir le protocole sanitaire qui aura lieu sur chaque manifestation sportive qui se déroulera le week-end.

La Délégation régionale académique à la jeunesses, à l'engagement et aux sports (DRAJES) étudiera alors au cas par cas et donnera son feu vert ou non pour la tenue de ces manifestations.

Pour les activités qui se déroulent en plein air comme le rugby, le football… les supporteurs vont devoir sûrement prendre davantage des distances entre eux.

La question d’un huis clos complet ou partiel est à l’étude.

Si la situation sanitaire ne s'améliore pas dans les prochaines semaines, de nouvelles mesures, encore plus contraignantes, pourront être annoncées par les services de l'État.