L'augmentation des activités du volcan de la Pelée relance l'intérêt pour la culture du risque volcanique

catastrophes naturelles
La montagne Pelée
Le volcan de la montagne Pelée (Martinique). ©Martinique la 1ère
Depuis l’annonce de la vigilance jaune volcanique, émoi, inquiétude ou moquerie sont largement partagés au sein de la population.
Reportage au centre de volcanologie à Saint-Pierre pour comprendre la politique des autorités face à cette nouvelle donne.
Dans un contexte anxiogène : crise sanitaire, intempéries du mois de novembre, situation économique fragilisée par deux confinements, crise politique à la CTM, l’annonce de la vigilance jaune volcanique, suscite émoi, inquiétude ou parfois moquerie.

Loin de cette agitation, mais attentif aux inquiétudes que cela suscite, le personnel du centre de volcanologie a constamment les yeux rivés sur le volcan et ces ordinateurs.

Depuis avril 2019, les séismes de faible magnitude sont en nombre croissant. Il y en a depuis plus d’un an, des séismes (pas ressentis par la population), accompagnés d’émissions de gaz plus fréquentes dans le conduit volcanique, ce qui démontre une activité plus importante du volcan.

(Re)voir le reportage de Fabienne Léonce, Christelle Sivatte et Marc-François Calmo

La vigilance jaune s’impose aujourd’hui de l’avis d’experts en volcanologie


La vigilance jaune volcanique, une notion nouvelle. En Guadeloupe, la soufrière, surnommée "la vieille dame" fait l’objet d’une surveillance particulière depuis 1999. 20 ans d’activité plus importante qu'en Martinique.

L'observatoire de Saint-Pierre, plus moderne, a été construit à côté de l’ancien édifice du morne des Cadets à Fonds-Saint-Denis. Sa mission principale est la surveillance de la Pelée. 

Outre son travail quotidien de recueil de données, l’observatoire a également l’obligation d’informer les autorités des changements observés. L’alerte jaune, de l’avis d’experts en volcanologie s’impose donc aujourd’hui.
Et cela s’accompagnera des moyens supplémentaires, notamment des moyens de surveillance. Des moyens de surveillance et le déclenchement du Plan Orsec volcanique. Comme il en existe pour la météo et les cyclones.

Les autorités continuent leurs réunions explicatives dans les communes du nord pour également répondre aux interrogations de la population.

Le rappel est important : il s’agit désormais d’informer et sans doute d’éduquer à la culture du risque volcanique.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live