L'éruption explosive se poursuit à Saint-Vincent, mais avec moins de retombées de cendres dans le sud

catastrophes naturelles
Barrouallie à Saint-Vincent, cendres
La cendre volcanique ne tombe plus sur Barrouallie, au Sud de Saint-Vincent. ©K.K.G.

L'air est un peu plus respirable dans le sud de Saint-Vincent jeudi 15 avril 2021. Depuis quelques heures, il y a moins de retombées de cendres et certains habitants en profitent pour sortir et faire quelques démarches. L'éruption explosive n'est pas terminée, le niveau d'alerte rouge est maintenu.

"Je suis à l'extérieur, la poussière n'est pas aussi forte que les autres jours". Son masque chirurgical sur le visage, Kerwyn Kevon George s'est rendu ce jeudi 15 avril 2021 à Barrouallie, non loin de Layou, où il est hébergé. Ces deux villes sont dans le sud de Saint-Vincent, dans la zone verte. 

Selon ce qu'il a entendu à la radio et lu sur les réseaux sociaux, la Soufrière est toujours en éruption explosive, mais le vent aurait changé de direction et ils constatent que les cendres n'arrivent plus jusqu'à cette zone, pour le moment.
Mais les voitures, les toits des maisons et le sol sont "gris" de cendres. 

 

Sol rue avec des cendres à Saint-Vincent
Sol d'une rue couverte de cendres volcaniques à Barrouallie (Saint-Vincent). ©K.K.G.

 

Ce n'est pas sa première sortie. Il y a deux jours, avec sa femme et sa fille, âgée d'un an et demi, ils ont tenté de quitter l'île. 

J'avais entendu qu'il y avait trois catamarans qui descendaient de Martinique pour récupérer des gens. Donc je voulais essayer d'embarquer.

 

Mais on ne les a pas vus et on est rentrés. 

 

Depuis, je garde ma fille à l'intérieur parce que ce jour-là elle n'allait pas bien, elle toussait beaucoup. 

 

Là elle va mieux, mais je ne la sors plus parce que je vois qu'elle réagit mal avec les cendres dans l'air. Je lui mets le masque, mais malgré ma vigilance, elle le retire. 

 

Comme lui, de nombreuses personnes sont sorties. Une file d'attente s'est formée devant un site qui permet de récupérer les transferts d'argent internationaux.

 

Personnes à l'extérieur Saint-Vincent
Habitants de Saint-Vincent à l'extérieur. ©K.K.G.

 

Une aide de la famille ou d'amis de l'étranger qui permet de faire quelques achats. Sur place, même s'ils ne sont pas très approvisionnés, seuls les magasins d'alimentation sont ouverts. 

Les supermarchés qui vendent de la nourriture et de l'eau sont toujours ouverts, donc on peut y aller. 

 

Par contre, il faut porter le masque à l'intérieur. Les cendres rentrent dans les supermarchés. Les gens sont couverts de cendres, quand ils marchent ça tombe partout. 

 

Les autres magasins sont fermés. Ce sont seulement les magasins "utiles" qui sont ouverts pour le moment. 

 

Parti mardi 14 avril 2021, la Frégate de surveillance Ventôse est revenue en Martinique ce jeudi 15 avril 2021 après sa mission d’assistance humanitaire à Saint-Vincent. 75 tonnes de d'eau, des kits de protection et de nettoyage, ont été déchargés à Kingstown, la capitale de l’île.

Même si l'aide envoyée par les Martiniquais et les autorités locales ne lui est pas encore parvenue, Kerwyn Kevon George est touché par cet élan de solidarité. 

Je remercie les Martiniquais, de la part des Saint-Vincentais. Vraiment ça aide beaucoup.

 

Rue à Saint-Vincent cendres
Vue sur une rue de Barrouallie à Saint-Vincent. La cendres ne tombent plus, mais les toits des maisons, les voitures et le sol sont couverts de cendres. ©K.K.G.