L'intersyndicale annonce la levée des barrages sur les routes de Martinique

social
619d7acce69ca_whatsapp-image-2021-11-23-at-13-12-59.jpeg
Barrage sur les routes de Martinique (mardi 23 novembre 2021). ©Audrey Govindin
Bertrand Cambusy a annoncé ce mardi soir (23 novembre 2021) dans le journal télévisé, la levée des barrages dès ce soir.

Compte tenu d'une analyse de la situation, dans le contexte de violence d'hier soir au quartier Sainte-Thérèse à Fort-de-France et des discussions apaisées du jour à la préfecture et à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), Bertrand Cambusy, porte-parole de l'intersyndicale, annonce la levée des barrages dès ce mardi soir (23 novembre 2021) dans notre journal télévisé.

Bertrand Cambusy annonce la levée des barrages ©Martinique la 1ère

Une décision qui se veut sage

L’intersyndicale rassemblée mardi soir (23 novembre 2021) à la maison des syndicats à Fort-de-France, a tiré les conclusions de la situation. 

Compte tenu de l’intrusion de personnes qui ne sont pas de l’intersyndicale à proximité des barrages, il est décidé de lever les barrages dès mardi soir et de réunir nos membres mercredi à 4 heures au stade de Dillon à Fort-de-France.

Bertrand Cambusy, porte-parole de l'intersyndicale

Les représentants syndicaux déclarent avoir pris cette décision pour éviter les risques d'embrasement comme en Guadeloupe.

"Nous avons pris cette décision avec sagesse. (...) Nous avons décidé qu’il valait mieux lever les barrages. Que la situation revienne à la normale et qu’elle ne dégénère pas", soutient Bertrand Cambusy.

Présent également lors de notre journal télévisé, le préfet Stanislas Cazelles, "salue la nouvelle et l’esprit de responsabilité de l’intersyndicale".

La journée d'échanges a probablement aussi pesé dans la décision de l'intersyndicale. En attendant que préfecture et CTM se mettent d'accord sur la méthode de la négociation, la grève continue contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale.