Pass sanitaire et obligation vaccinale : le préfet de Martinique porte plainte suite à des "menaces et messages d’incitation à la haine"

manifestation
Stanislas Cazelles
Le point presse du préfet de Martinique Stanislas Cazelles (lundi 9 août 2021). ©Patrick Guitteaud
La préfecture de Martinique a porté plainte lundi 25 octobre 2021 contre "les menaces et les messages d’incitation à la haine visant notamment des soignants". Des faits qui se seraient déroulés dans la journée lors d'une manifestation dans les rues de Fort-de-France.

Stanislas Cazelles, le préfet de Martinique a déposé une plainte. Dans un communiqué, il dénonce "les menaces et les messages d’incitation à la haine visant notamment des soignants".

"Les faits signalés ont été transmis au parquet au titre de l’article 40 du code de procédure pénale" selon les termes de la préfecture.

Les propos en question auraient été proférés durant la manifestation du lundi 25 octobre 2021 dans les rues de Fort-de-France. Un défilé durant lequel un cercueil orné d’une tête de chèvre a été déposé devant la préfecture.

Cercueil
Cercueil à proximité de la préfecture de Fort-de-France. ©RS

Cette plainte est aussi motivée par d'autres facteurs, notamment la prise à partie des soignants vaccinés vendredi 22 octobre 2021. Ces derniers manifestaient contre la pression subie par les soignants non vaccinés. De nombreuses vidéos de la scène avaient provoqué des déferlements de haine sur les réseaux sociaux