martinique
info locale

Que décidera la justice concernant la clinique Sainte-Marie ?

social
clinique Sainte-Marie
La clinique Sainte-Marie. ©Martinique la 1ère
Le sort de la clinique Sainte-Marie sera-t-il enfin connu ce mardi (12 septembre) ? Le tribunal de commerce de Fort-de-France doit statuer sur l’avenir de la structure après six mois de péripéties.
 
En août 2018, la clinique Sainte-Marie (à Schoelcher), est en cessation de paiement. Elle ne peut plus payer ses fournisseurs. Déjà en difficulté, elle avait dû fermer un mois auparavant sa maternité après une décision de l’ARS suite à des morts suspectes.

En septembre 2018, la direction de l'établissement demande alors son placement en redressement judiciaire, ce que lui accorde le tribunal de commerce de Fort-de-France.

Pour sauver l’activité, le propriétaire de la structure, le Groupe Kapa Santé, propose un plan de continuation. Des travaux seront faits à hauteur de 1 200 000 euros. Un plan d'apurement des dettes sur 10 ans est proposé. Mais la masse salariale sera réduite. Une trentaine de postes est concernée.
 

Deux repreneurs potentiels et une attente insoutenable du personnel


Après treize ans de gouvernance Kapa, le personnel de la Clinique veut un changement de propriétaire. Il se prononce en faveur de l'offre du groupe Mansour, de la Clinique Saint-Paul, rendue public en janvier 2019. 500 000 euros seront investis. Mais des licenciements sont aussi à prévoir.

Samedi 09 mars 2019, un autre repreneur se fait connaître. Il s'agit du groupe DocteGestio, déjà bien implanté dans l’Hexagone. Il s’associe à l’ATIR, l’Association pour le Traitement de l’Insuffisance Rénale. Ensemble, ils veulent installer une unité de dialyse dans l’établissement de santé. Et la vingtaine de personnes travaillant à la maternité sera remerciée.
Après la réunion avec les représentants des deux entités, les salariés de la Clinique jugent que la proposition n’a pas suffisamment de garanties.

L'épilogue devrait être connu ce mardi 12 mars 2019 pour les 171 membres du personnel de la clinique, après des mois d'attente, de multiples reports de décisions et d'allongements des délais.
Publicité