martinique
info locale

Le réseau Mozaïk et le TCSP bloqués par une nouvelle grève

social
Garage Mozaïk
Tous les bus sont au garage, le service n'est pas assuré. ©PPF
L’accalmie n’aura pas duré longtemps ! Le trafic est entièrement paralysé ce lundi 10 décembre 2018 sur le réseau Mozaik. La conséquence du blocage opéré par Michel-Jean Pognon, un ancien sous-traitant et le syndicat CSTM suite à grève à la SOTRAVOM (co-traitant)
Il n'y a pas de bus vert et blanc en ce début de matinée (lundi 10 décembre 2018) dans le centre. Aucun véhicule n’a pu sortir des dépôts de bus Mozaïk et encore moins les BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) du TCSP, à Fort-de-France et au Lamentin.Cette paralysie est due au blocage opéré par le gérant d’une entreprise sous-traitante, Michel-Jean Pognon, patron de la société Transcapital à Fort-de-France. Il réclame, entre autres, le remboursement d’une facture d’achats de bus.

Blocage Mozaïk

De l'autre Bertrand Cambusy, secrétaire général du syndicat CSTM bloque le garage des BHNS au Lamentin. En effet, certaines lignes sont à l'arrêt depuis presque deux semaines suite à la grève des salariés de la société co-traitante SOTRAVOM. La CFTU-Mozaïk sort à peine de deux semaines de grève. Une nouvelle fois, la question d'un service minimum interpelle les usagers. 
Publicité