Les agents du CHM veulent leurs repos compensatoires

social
Grève des soignants pour repos compensatoires au CHM
Epuisés, le personnel soignant du CHM demande du repos. ©Laïni Saïd Hachim
Une trentaine d'agents du Centre hospitalier de Mayotte a manifesté devant l'établissement de Mamoudzou ce mardi. Ils réclament des jours de repos pour compenser les heures supplémentaires effectuées depuis le début de la crise sanitaire.

Depuis l'apparition de la Covid-19, les conditions de travail au Centre hospitalier de Mayotte se sont compliquées. Beaucoup de soignants ont été touchés par la maladie, obligeant les collègues valides à compenser leur absence et à effectuer des heures supplémentaires. Un rythme de travail harassant d'autant plus qu'ils n'ont pas eu l'opportunité de récupérer.

Actuellement, le choix de la DRH est de payer les heures supplémentaires et de ne pas laisser la possibilité de poser des repos compensatoires. L'argent, c'est très bien, mais on n'en veut pas plus.

Radija Benaissa, infirmière aux urgences du CHM

Grève des soignants du CHM pour des repos compensatoires
Les manifestants ont barré la route au niveau de la direction de l'hôpital à Mamoudzou. ©Laïni Saïd Hachim

Mais la direction du CHM n'a pas trop de mage de manoeuvre puisque l'établissement est en sous-effectif.

Nous sommes seulement 8 au lieu de 21 dans notre service.

Bastien Guyon, manipulateur radio

Aujourd'hui, une réunion du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de vie au travail (CHSCT) est prévue. avec la direction pour tenter de trouver une solution à la crise.

A lire aussi :