publicité

20 requins capturés en une semaine

Dix jours après le lancement d’un programme de lutte contre le risque requin, décidé par la province Sud, la mairie de Nouméa et les Affaires maritimes, vingt requins bouledogues ont été capturés et "euthanasiés" par les autorités. 

© Auteur anonyme
© Auteur anonyme
  • S.R
  • Publié le , mis à jour le
Les captures de requins bouledogues s'intensifient. La province Sud explique dans un communiqué de presse que 20 spécimens ont été capturés et "euthanasiés" près de nos plages en une semaine.
 


"Afin de garantir la sécurisation des baies et du littoral de Nouméa, un prélèvement administratif de vingt spécimens de requins bouledogues qui se sont sédentarisés, attirés par le shark-feeding, a été effectué. En une semaine, 20 requins bouledogues ont été capturés et euthanasiés dans des zones proches du littoral, afin de réduire leur concentration."

- Province Sud


Par ailleurs, des opérations de reconnaissance préventives à l’aide de drones vont également être menées par les services de la Ville de Nouméa sur les zones de baignade. Pour lutter contre le risque requin, d'autres mesures ont été prises par la ville de Nouméa, la province Sud et les affaires maritimes. Parmi lesquelles : 

• Le contrôle en matière de shark-feeding. Interdit depuis 2017, il sera renforcé. Les gardes-nature, la gendarmerie nationale, les polices nationale ou municipale sont habilités à dresser des procès-verbaux en cas de flagrant-délit. L’amende de catégorie 4 peut aller jusqu’à 90 000 F CFP.

• Une note à l’attention des poissonniers du marché de Nouméa a rappelé les règles de vigilance et l’interdiction absolue de rejeter à la mer les restes de poisson, sous peine de perdre son emplacement en sus de l’amende encourue.

• Un arrêté interdisant la baignade à l’intérieur des marinas et la déconseillant en petite rade sera également pris, en renforcement de l’arrêté d’interdiction de baignade pris par la Ville de Nouméa sur le Nord de la presqu’île de Nouville.

• Un arrêté des Affaires maritimes de la Nouvelle- Calédonie a interdit le mouillage forain de nuit en baie des Citrons dans un périmètre délimité « par l’extrémité ouest de la pointe Chaleix et l’extrémité sud-ouest de la pointe Bagay ».

Les précisions de Vincent Le Falher avec José Solia et Nicolas Fasquel 
BILAN CAMPAGNE REQUINS
 

Une campagne d'information 

Afin de sensibiliser les calédoniens, une campagne de panneautage sur l’ensemble du littoral (plages et mises à l’eau) et de distribution de flyers est prévue. "Elle visera à rappeler les bonnes pratiques afin d’éviter de créer des situations à risques face aux requins", précise le communiqué. 
 

Le renforcement de la démarche d’actions et de dialogue menée par la province Sud et ses partenaires débouchera prochainement sur l’organisation d’un symposium réunissant pouvoirs publics, scientifiques et experts, ONG et associations environnementales, adeptes des sports nautiques et usagers de la mer"

- Province Sud 

 
Aperçu dans un bar de la Baie des Citrons, à Nouméa. © Sheïma Riahi
© Sheïma Riahi Aperçu dans un bar de la Baie des Citrons, à Nouméa.
 

Forte présence de requins bagués 

De nombreux requins ont été observés dans les environs du quai des pêcheurs "de 3 heures à 11 heures du matin environ, à la sortie de la petite rade de 13 heures à 20 heures ou sur la zone des baies de 17 heures à minuit." Une recrudescence observée grâce à des hydrophones placés sur le pourtour de la presqu'île nouméenne, explique la province Sud. 

 
Près de 22 000 signatures pour la pétition «Non à l'abattage des requins en Nouvelle-Calédonie»

Lancée le 10 juin, près de 22 000 personnes ont signé la pétition en ligne pour dire «Non à l’abattage des requins en Nouvelle-Calédonie». Elle est adressée à la province Sud et à la mairie de Nouméa. De son côté, l'association environnementale Sea Shepherd NC réclame toujours «l'arrêt immédiat des prélèvements de requins bouledogues et l'organisation de tables rondes pour la mise en place d’un plan d’actions de prévention du risque requins concerté et consensuel avec l’ensemble des acteurs publics, associatifs et experts du comportement du requin.»
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play