L'actu en bref de ce lundi 1er octobre 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L’essentiel de l’actualité en Calédonie ce matin avec la TGC à taux pleins, la question de son influence sur les prix, un point sur les algues vertes à Bourail, la réponse du haut-commissaire à propos de la liste référendaire, la Bible en cèmuhî ou la treizième édition de la Nouméenne.

Le jour où la TGC a été appliquée

La TGC est enfin devenu réalité. C’est aujourd’hui, 1er octobre, que la taxe sur la consommation remplace officiellement le mille-feuille de droits et taxes à l’importation. Avec plusieurs taux, selon la marchandise et le service: 0, 3, 6, 11 ou 22%. Ce week-end, alors que les commerces s’activaient pour mettre leurs tarifs à jour, les consommateurs se sont rués sur le carburant et le tabac avant augmentation. 
 

Une baisse des prix pas si garantie

La grande question: est-ce-que cette nouvelle fiscalité fera globalement baisser les prix ? Réponse nuancée d’Aurélie Zoude-Le Berre, la présidente de l’Autorité de la concurrence : oui pour les produits de première nécessité et les produits de consommation courante dans les grandes surfaces. En revanche, l’impact sera plus aléatoire dans les autres commerces. Et ce numéro vert à retenir en cas de question: 05 67 89.
 

Liste référendaire: un fichier erroné

Pas de manipulation, mais un fichier d’état-civil coutumier erroné: le haut-commissaire répond aux nouvelles contestations de la liste référendaire, portées notamment par Roch Wamytan. Des milliers de personnes décédées n’ont pas été radiées de ce fichier, a expliqué Thierry Lataste, invité hier soir de notre émission Politique Direct(e).

Algues vertes à Poé: le mystère demeure

Le golf du Sheraton et ses engrais ne peuvent à eux seuls expliquer le phénomène d’algues vertes observé sur Deva et Poé ces derniers mois. Le président de la province Sud, Philippe Michel, s’en est expliqué ce week-end alors qu'il rencontrait les nouveaux membres du GDPL Mwe Ara, propriétaires terriens, et le collectif Güaro. L’institution s’engage à poursuivre les études des courants marins pour comprendre l’origine de cette pollution. De son côté, l’exploitant du golf a drastiquement réduit l’utilisation d’engrais, en vue d’ une certification du site pour un golf écodurable.
 

L’îlot Goéland interdit d’accès et la passe de Dumbéa interdite de pêche

L’îlot Goéland est interdit d’accès à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 mars 2019. Une interdiction saisonnière en cours depuis 1995, afin de protéger les oiseaux marins qui viennent y nicher et s’y reproduire. A noter, également que la pêche est interdite à compter de ce lundi dans la passe de Dumbéa. Une réserve naturelle où se reproduisent de nombreuses espèces de poissons.
 

La Bible traduite en cèmuhî

Après quatorze années d’un travail de recherche minutieux, la Bible a été traduite en langue kanak cèmuhî. L’ouvrage a été présenté samedi à Koé, une tribu de Touho dont plusieurs habitants ont contribué à cette traduction inédite.
 

La Nouméenne rassemble 3000 participantes

Courir ou marcher, peu importe, l'important était de participer: environ 3000 femmes (et quelques hommes déguisés) ont participé hier matin à la Nouméenne sur la promenade Pierre-Vernier et la route qui la longe. La treizième édition de cet événement en faveur de la ligue contre le cancer a encore réussi son pari, celui de la prévention. 
 

Contre le cancer du sein, un buste de femme 

Une action qui va se poursuivre tout au long du mois d’octobre avec cette année un nouvel outil de dépistage: un buste de femme, prénommé Rosie, qui cache huit tumeurs et autres nodules révélateurs d’un cancer. Réalisé en caoutchouc, il sera exposé le samedi 13 octobre à Nouméa, sur la place des Cocotiers, dans le cadre d’«Octobre rose. Il ira également au médipôle, à la nouvelle clinique à Nouville et en province Nord.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live