nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref de ce mercredi 8 août 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L'essentiel de l'actualité en Calédonie aujourd'hui avec un texte qui facilite les changements de banque, plusieurs enquêtes suite au drame survenu à l'usine de Doniambo, un homme en garde-à-vue pour le meurtre de son frère à Canala, l'alerte à l'hépatite A ou le MPC qui veut exclure Gaël Yanno.

Changer de banque va devenir plus facile

Ce devrait être l’opportunité de mieux faire jouer la concurrence entre les banques: un décret vient de paraître pour faciliter la mobilité bancaire - c’est-à-dire les changements d’établissements - dans les territoires du Pacifique, et le traitement des comptes inactifs. Une disposition déjà en vigueur sur le reste du territoire national, mais étendue à la Nouvelle-Calédonie. En cas de changement, c’est à la nouvelle banque qu’il revient désormais de prévenir assurances, mutuelles, impôts… Bref, tous les organismes qui émettent ou reçoivent des virements sur le compte du client.
 

Trois enquêtes en cours après l'accident mortel à la SLN

Deux jours après le décès de Hyacinthe Keletolona pendant son service à l’usine de Doniambo, l’émotion reste vive et les questions, nombreuses. Une mauvaise fixation du plancher, composée de grilles d’acier, a été évoquée, mais cela ne suffit pas à expliquer le drame. 
Trois enquêtes sont actuellement en cours. Celle conduite par la police, celle interne à la SLN et celle diligentée par la direction du Travail. Cette dernière doit permettre d’identifier l’enchaînement qui a conduit à l’accident et de rechercher d’éventuelles responsabilités. Bernard Mane, l’un des inspecteur du travail en charge de l’enquête, espère pouvoir rendre ses conclusions d’ici deux à trois mois.
 

Un fratricide à Canala

Un suspect a été arrêté et placé en garde à vue dans l’affaire du meurtre au sabre d’abattis, dimanche, à Canala. Un drame sur fond de tensions familiales et d’alcoolisation massive: le suspect n’est autre que le frère cadet de la victime, un homme de 23 ans, livré aux gendarmes lundi soir par sa famille. Il devait être mis en examen ce matin, et risque trente ans de prison.
 

Accident hier soir à Poindimié

Un accident de la route s’est produit hier soir, vers 20 heures, à Poindimié. Un pick-up s'est retrouvé sur le toit, en plein milieu de la chaussée. L’accident a fait au moins trois blessés, dont un grave. L’alcool serait en cause.
 

Attention à l'hépatite A

Mise en garde des autorités sanitaires concernant l’hépatite A. Sept personnes ont été diagnostiquées ces derniers jours. Toutes ont séjourné récemment au Vanuatu, où elles ont consommé des fruits de mer locaux, crus ou cuits. La Dass recommande aux voyageurs qui se rendent dans ce pays, mais également dans d’autres îles du Pacifique, de se faire vacciner contre l'hépatite A au moins deux semaines avant le départ. Sur place, il est également conseillé d’observer quelques précautions : se laver les mains avant de manipuler la nourriture ou de la consommer, et manger les aliments bien cuits, en particulier les fruits de mer.
 

Le MPC veut exclure son ex-président

Le président du Congrès n’a plus de parti politique. C’est officiel, le Mouvement populaire calédonien lance une procédure d’exclusion à l’encontre de Gaël Yanno, son ancien président et fondateur. Cette décision du MPC qui fait suite à ses dernières prises de positions, notamment au sein du groupe du dialogue, et à son élection à la présidence du Congrès. 
 

Treize tonnes de thon blanc exportées à l'essai

L’export, nouvel espoir pour la filière hauturière. Une première livraison de treize tonnes de thon blanc est partie hier pour l’Hexagone. L’objectif, à terme, est de commercialiser 200 tonnes de thon de qualité supérieur par an, sur les marchés internationaux, pour un chiffre d’affaire potentiel d’environ 70 millions de francs. 
 

Houaïlou a fait carnaval

La rencontre des cultures était le thème retenu pour le carnaval des écoles de Houaïlou. Près de 500 élèves des établissements scolaires ont défilé hier dans les rues du village. A travers cet événement, il s’agissait de montrer les différentes ethnies qui vivent dans la commune et de permettre une cohésion entre les établissements. 
Publicité