L'actu en bref du jeudi 15 novembre 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec des affaires judiciaires, le développement de la ZAC Panda et la journée du diabète célébrée en Province Nord. 

Le meurtrier de la Vallée des Colons mis en examen

L’homme de 59 ans arrêté lundi pour le meurtre de sa compagne par arme blanche a été mis en examen hier. Son placement en détention provisoire a été requis. Il a expliqué aux enquêteurs ne plus supporter les propos de sa conjointe qu'il jugeait insultants. Selon le procureur, il semble ne manifester aucun regret. En hommage à sa victime, le collectif des femmes en colère organisera demain un rassemblement devant le Congrès à partir de 10h. 
 

Deux hommes interpellés après les violences de Dumbéa

Dans les suites de la bagarre générale de samedi dernier au Parc Fayard, deux hommes, ont été interpelés mardi. Il s’agit d’un mineur et d’un majeur, tous deux originaires de Rivière Salée. D’autres arrestations devraient intervenir. Cette rixe avait fait deux blessés graves qui avaient dû être hospitalisés, victimes de coups de sabres d‘abattis et de tessons de bouteilles. 
 

Six interpellations après les violences de Païta

6 hommes âgés de 20 à 30 ans ont été interpellés entre mercredi et hier après les violences post-referendum à Païta la semaine dernière. Dans la nuit du 5 au 6 novembre, entre 18 heures 30 et 01 heure 30 , une trentaine d'individus ont bloqué la circulation sur la route du littoral, caillassant les voitures, tirant sur les gendarmes et incendiant un compteur EEC et une barrière. Ils étaient toujours en garde à vue hier soir.
 

Un jeune reconnaît l’incendie du Grand Cerf à Koumac

Les suites de l’incendie de l’hôtel « le grand cerf » de Koumac le 6 novembre dernier.  Un jeune de 17 ans inconnu de la justice a été interpellé. Il a reconnu hier avoir volontairement mis le feu à du mobilier provoquant ainsi l'embrasement d'un bungalow. 
Le jeune mineur qui n’a pas précisé les raisons de son geste a été placé en garde à vue. Il est déféré ce jeudi matin devant le juge des enfants de Nouméa pour être mis en examen du chef de destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes. 
 

La Zac Panda poursuit son développement

Créée pour répondre aux besoins du développement économique, elle accueille les entreprises artisanales, commerciales et industrielles. Ce mercredi matin a été inaugurée la deuxième tranche d’aménagement du parc d’activités Panda, en présence de nombreux acteurs du projet, coutumiers, chambres consulaires et chefs d’entreprises implantées sur le site. Aujourd’hui, 160 entreprises sont installées à Panda, elles constituent déjà un pôle économique. Ce nouveau parc doit accueillir environ 400 nouvelles entreprises sur cette tranche baptisée « Panda Centralité ». 50 lots entièrement viabilisés sur 21 hectares étaient livrés sur les 150 prévus dans cette deuxième tranche, à quelques minutes de la capitale, la zone est devenue incontournable.
 

Le réseau Taneo sera lancé le1er septembre 2019

C’est la date du lancement du nouveau réseau de transport en commun.
Un réseau baptisé TANEO, fusion des compagnies Karuïa et Carsud.
Les travaux routiers lancés en juillet 2016 doivent s’achever dès la rentrée 2019. Les usagers doivent s’attendre à une nouvelle organisation de leur outil de transport.
Pour  accompagner les usagers à ce changement, une campagne de communication sous forme de spot radio et télé sera lancé dès lundi.
 

La journée mondiale du diabète aussi relayée en Province Nord

Organisée par la DASS PS Nord ( Direction des Affaires Sanitaires et Sociales et des Problèmes de société ), elle s’est déroulée à la Mission de Touho. Plus de 200 personnes venues de toutes les communes du Nord ont répondu présent à la manifestation. Une dizaine d’ateliers ont permis au public d’avoir des informations sur la maladie. Parmi les stands mis en place, celui sur le dépistage du diabète.
 

Un statut pour les patrons pêcheurs

La Confédération des pêcheurs de Nouvelle-Calédonie attendait depuis 2009 un statut officiel reconnu. Une demande qui se concrétise aujourd’hui  par un projet de loi sur la création d’un statut pour les patrons pêcheurs, il sera défini  dans un code de la pêche.
Les 500 pêcheurs côtiers de la Grande Terre et des îles pêchent annuellement près de 880 tonnes de poissons. Un statut officiel va contribuer à la professionnalisation de la filière.  
Titulaire d’une autorisation de pêche provinciale, le patron pêcheur devra remplir les conditions qui entrent dans le champ des compétences de la Nouvelle-Calédonie : déclaration de revenus issus de la pêche, inscription au répertoire d’identification des entreprises et justificatifs d’un permis de navigation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live