Annonce quant au confinement, grève contre l’obligation vaccinale, témoignage de malade, mesures d'urgence : l’actu à la 1 du vendredi 1er octobre 2021

l'actu du matin
Actu 1 1er octobre 2021
©NC la 1ere
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie, c’est l’annonce qui sera faite à 14 heures concernant le confinement, l'appel à la grève générale à la SLN contre l’obligation de se faire vacciner, le témoignage d’un malade du virus hospitalisé ou les mesures économiques votées par le gouvernement.

Confinement prolongé ? Réponse cet après-midi

C’est une décision attendue par tout le pays. Ce troisième confinement est censé se terminer en début de semaine prochaine. Mais les autorités devaient se prononcer sur sa (probable) prolongation, ou son adaptation. Le suspense prendra fin à 14 heures : intervention annoncée de Louis Mapou, président du gouvernement, et Patrice Faure, haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. 
A suivre en direct sur toutes nos antennes

L'obligation vaccinale contestée à Doniambo... entre autres

Accès à l’usine de Doniambo bloqué et appel à la grève générale, à la SLN. Le SGTINC, syndicat majoritaire au Nickel, s’oppose à la mise en application de l’obligation vaccinale. Une question au cœur du débat, dans le monde du travail. L’Usoenc demande un moratoire. La Fédération des fonctionnaires a elle aussi réaffirmé sa position sur ce délicat sujet. A lire ici :

 

La pandémie a tué au moins 119 personnes

Cinq nouveaux décès, 119 victimes en tout, plus de 7 400 cas confirmés, 55 malades en réanimation
 : ce sont les données de la pandémie égrénés hier après-midi lors du bilan officiel quotidien. On recensait aussi 285 patients en unité Covid.

 

"Le Covid, c'est dangereux"

L'un de ces malades hospitalisés, âgé de 48 ans, raconte comment il a senti les effets du virus, son placement sous oxygène au Médipôle et son regret de ne pas avoir pris le temps de se faire vacciner. 


La vaccination repart-elle ?

En termes de vaccination, 4 003 injections ont été enregistrées mercredi. "Un chiffre encourageant, compte-tenu du fléchissement qu’on avait observé", estime Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement. Mais "sûrement insuffisant". A ce stade, à peine un tiers de la population a une couverture vaccinale de deux doses.

Une carte de la vaccination

Sur le terrain, de grandes disparités apparaissent selon l'endroit. Selon les chiffres transmis par le gouvernement, la commune de Moindou fait par exemple partie des très bons élèves. 

 

Où se faire vacciner, aujourd’hui ?

  • Vaccinodrome à Nouméa, à la maison des associations de Tindu, de 10 heures à 18 heures sans rdv.
  • Centre de Ko We Kara, de 8 heures à 18 heures, sans rdv (20 53 00). 
  • Salle d’honneur de la mairie de Nouméa, de 8 heures à 16 heures.
  • Cafat Receiving, sur rdv (25 58 18 ou 05 00 33).
  • Centre de vaccination de la Mutuelle des fonctionnaires, qu'on soit mutualiste ou pas, au 31 rue Clemenceau de Nouméa, sur rdv (27 31 57).
  • Vaccinodrome au Mont-Dore, salle omnisports de Boulari, de 8h30 à 16 heures, pour la deuxième et la troisième doses. 
  • Colisée de Bourail, de 8 heures à 11h3 et de 13 heures à 16 heures, sans rdv (20 46 30).
  • Salle Au Pitiri de Koné, de 8 heures à 15h30, avec ou sans rdv (05 00 22).
  • A Pouébo, tribus de Tchambouene, de 8 heures à midi, et Yambe, de 13 heures à 16 heures, sans rdv 
  • Sans rdv, CMS de Chepeneh, Wé, La Roche, l’île des Pins (20 53 80), Ouvéa (45 71 10; 05 00 90), Thio (20 46 60),  
  • Avec ou sans rdv, CMS de Houaïlou, Poindimié, Ponérihouen, Poum et Pouébo (05 00 22).
  • Sur rdv, CMS de Canala, Dumbéa-sur-mer (20 4720), Kouaoua, Ouégoa, Poya (05 00 22), Païta (20 45 70).
     

Nouvelles mesures pour alléger le poids économique de la crise

La pandémie vue du côté économique et social : le gouvernement a voté hier une série de mesures pour venir en aide aux Calédoniens touché par le confinement, mais aussi pour les entreprises. Un projet de délibération qui doit encore franchir le cap du Congrès. Il est question :

  • de créer une indemnité de compensation pour la perte de revenus ou de salaire, 
  • de majorer les allocations familiales pour les travailleurs contraints de rester chez eux afin de garder leurs enfants, 
  • et d'échelonner les cotisations sociales.

 

Des conteneurs réfrigérés pour faire face aux nombreux décès

Autre annonce en lien avec la séance collégiale de cette semaine, l'activation d'un dispositif destiné à gérer les "décès massifs". Il se traduit par la mise en place de conteneurs réfrigérés à Nouméa, Koné, Poindimié ou encore Koumac.

Le monde de la culture secoué par le confinement 

Quatrième semaine de confinement pour des artistes privés de scène, d’exposition, de public, d'intervention en milieu scolaire, etc. Pas de rentrée d’argent, et pas beaucoup de perspectives.  

 

Sécurité: des salariés liés au groupe Ery sous signalement

Les salariés de l’entité calédonienne du groupe Erys, une société de gardiennage et de sécurité en charge du site industriel de Goro, ont été signalés par le CNAPS, le Conseil national des activités privées de sécurité. En cause : des cartes professionnelles expirées ou non valides. Explications.

 

Début de l'opération Octobre rose

Le départ aujourd’hui de l’opération Octobre rose. Un mois pour sensibiliser au cancer du sein. Mais le programme est forcément bouleversé par la crise sanitaire. De nombreux événements ont déjà été annulés par la Ligue contre le cancer, qui organise ce mois de sensibilisation. La campagne se déroulera donc à distance sur les réseaux sociaux et par téléphone.