Augmentation, électricité, voyages : Gilles Vernier, président de l’UFC-Que Choisir Nouvelle-Calédonie, invité de la matinale

invités de la rédac
Gilles Vernier, président de l'UFC Que Choisir, vie chère et hausse des prix, le 28 mars 2022
Gilles Vernier, président de l'UFC Que Choisir Nouvelle-Calédonie ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Gilles Vernier, le président de l’UFC-Que Choisir Nouvelle-Calédonie, était l’invité de la matinale radio du lundi 28 mars. Après deux ans de crise Covid et désormais un mois de guerre en Ukraine, les prix des matières premières continuent de grimper. Et affecteront sans aucun doute les prix sur le territoire dans les prochaines semaines.

La hausse des prix est inéluctable. A partir du moment où les matières premières augmentent partout sur la planète, des carburants aux céréales, la facture s’en ressentira pour le consommateur calédonien. Reste à agir sur les leviers disponibles localement. Retrouvez les principaux éléments à retenir de cet entretien.

L’électricité : mieux à faire qu’augmenter les tarifs

L’électricité est un produit de première nécessité. Alors, pour l’UFC, l’augmentation des tarifs est évidemment une mauvaise nouvelle. “Augmenter les prix alors que tout va augmenter, je pense que ce n’est pas une bonne solution “, affirme Gilles Vernier. Car cette augmentation arrivera, à n’en pas douter, dans le sillage d'autres hausses de prix. Côté solution, l'homme est pragmatique : “Quand vous prenez votre facture d’électricité, vous avez trois taxes et on a de la TGC sur des taxes, donc de la taxe sur de la taxe… Ce n'est pas grand-chose mais c'est toujours une petite réduction. Et puis on attend que nos politiques prennent une décision de bon sens: mettre un tarif de jour et un tarif de nuit ou un tarif réduit, ce qui se fait dans beaucoup de pays “.

Que peut-on maîtriser ?

Entre les conséquences de la crise Covid et la guerre en Ukraine, il semble que la situation échappe totalement au consommateur calédonien, condamné à subir. Reste ce que chacun peut mettre en place à son échelle. “Changer ses habitudes de consommation, décrit très clairement Gilles Vernier. Tout le monde a la liberté des prix de vente, donc il faut faire des comparatifs. Et il y a beaucoup d’économies à faire en regardant les disparités sur les grandes surfaces.“ Le site de l’observatoire des prix et des marges se charge même de le faire pour nous.

Les voyages, toujours un problème

Assurances, banque, habitat… les sujets que traite l’UFC-Que Choisir sont divers. Mais les voyages occupent encore une place toute particulière. “Surtout avec l’Ukraine, il y a des gens qui font des périples extraordinaires en avion, qui sont rapatriés à Paris au lieu d'arriver en Calédonie et qui demandent des remboursements. Mais les compagnies sont aussi dans des situations dramatiques…“ Si une chose est désormais acquise, c’est bien l’incertitude qui plane sur les voyages : “Les compagnies ne peuvent pas promettre que vous allez arriver tel jour à telle heure…“ Pour contacter l’UFC-Que Choisir, vous pouvez composer le 28 31 20.

L’entretien est à retrouver dans son intégralité ici.