Avenir institutionnel, abstentionnistes, climat : Agnès Mathevon, membre du comité de soutien calédonien à Jean-Luc Mélenchon, invitée de la matinale

invités de la rédac
Agnès Mathevon, membre du comité de soutien calédonien à Jean-Luc Mélenchon, le 3 mars 2022.
Agnès Mathevon, membre du comité de soutien calédonien à Jean-Luc Mélenchon ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Agnès Mathevon, membre du comité de soutien calédonien à Jean-Luc Mélenchon, était l’invitée de la matinale radio du jeudi 3 mars. Elle a fait écho à son programme et ses ambitions. Discussions politiques, environnement, abstention, les sujets sont nombreux. Un compte-rendu complété par l'entretien avec Muneiko Haocas, autre soutien du même candidat.

A six semaines du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait ses 500 parrainages. Le candidat d’extrême-gauche peut ainsi poursuivre plus sereinement sa campagne en s’appuyant sur les comités de soutien, à l’image du groupe calédonien. De l’avenir institutionnel à l'environnement, Agnès Mathevon s’est arrêtée sur plusieurs points du programme mélenchoniste. Quelques éléments à retenir.

Vers une nouvelle consultation ?

Alors que sont closes les trois consultations de l’accord de Nouméa, chaque comité porte la vision de son candidat pour l’avenir institutionnel du Caillou et sa construction. "La position de notre candidat, décrit Agnès Mathevon, c’est de dire qu’il faut reprendre à un moment par une consultation mais surtout avec l’aval de toutes les parties prenantes de cette décision".

Aller chercher les abstentionnistes

La première étape est bien d’accéder à l’Elysée. En 2017, Jean-Luc Mélenchon avait enregistré 8,86 % des voix calédoniennes au premier tour. Pour sa troisième candidature, ses soutiens croient à la qualification au deuxième tour, à condition d’aller chercher les abstentionnistes. "On peut imaginer que les personnes qui ne se sont pas prononcées retrouvent le chemin des urnes et se retrouvent dans ce programme qui va dans le sens de l’évolution des choses, notamment sur l’urgence climatique, notamment sur la gestion des crises, notamment sur le partage des richesses…" 

L’urgence climatique

Pour lutter contre le changement climatique et infléchir la trajectoire actuelle, Agnès Mathevon souligne les engagements et propositions de Jean-Luc Mélenchon. Notamment la règle verte à faire entrer dans la constitution, "c’est-à-dire on ne prend pas plus à la terre que ce qu’elle est capable de donner". Les énergies renouvelables, la mer… le tout pour "rétablir une harmonie entre les êtres humains mais aussi avec la nature".  

Un entretien à retrouver dans son intégralité ici.

Voyez également l'entretien télévisé avec une autre Calédonienne membre du comité de soutien à Jean-Luc Mélenchon, Muneiko Haocas. C'était le dimanche 6 mars, avec Steeven Gnipate :

©nouvellecaledonie