Confinement prolongé : réactions mitigées du monde économique calédonien

économie
Centre ville
Le centre-ville de Nouméa, avant le confinement.

Après trois semaines de fermeture, les commerces de biens non-essentiels vont pouvoir retrouver une activité presque normale, dans le respect des gestes barrières. Une annonce bien accueillie par le syndicat des commerçants mais qui semble incomplète pour le Medef. 

C’est une des surprises de la conférence de presse de ce samedi. Port du masque, jauge limitée à un client pour 10 m2, gel hydroalcoolique... les commerces de biens dits non-essentiels sont autorisés à rouvrir lundi 29 mars, en respectant un protocole sanitaire strict. Le président du syndicat des commerçants, Frédéric Pratelli, se réjouit de cette annonce. "C'est quelque chose qui va être rapide à mettre en place" annonce-t-il.

protocole sanitaire covid
©Caroline Antic-Martin



Ses précisions, au micro de Stéphanie Chenais.

Réaction syndicat commerçants itw Pratelli

 

Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry ont rencontré des commerçants qui se préparent à la réouverture. 


Le Medef souhaite plus de souplesse

Du côté du Medef, on est plus modéré. Mimsy Daly, sa présidente salue un signal fort avec la réouverture des commerces, mais elle regrette cependant que beaucoup d’activités restent fermées. Elle cite notamment les bars, les restaurants ou encore les coiffeurs, qui pourraient rouvrir, en respectant également un protocole sanitaire strict. Le Medef milite pour adapter sa façon de vivre avec le virus.

Réaction Medef itw Daly

A noter également, que le syndicat des commerçants a demandé la prolongation de la période des soldes de trois semaines. Le verdict devrait être normalement connu mardi.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live