Confinement strict et vente d'alcool interdite à 14 heures, politique, pêche : l'actu à la 1 du samedi 6 novembre 2021

l'actu du matin
Actu 1 samedi 6 novembre 2021
©NC la 1ère et Figaro
L'essentiel de l'actualité calédonienne : retour en confinement strict à 14 heures et interdiction de l'alcool à emporter, le tout dans un contexte sanitaire qui s'améliore, bras-de-fer sur la date du référendum, assemblée de province Îles ou cette accusation du gouvernement ni-vanuatu.

Retour en confinement strict cet après-midi

L'affluence sur les routes ce matin montrait que les Calédoniens comptaient profiter des dernières heures avant le retour en confinement strict. Il est prévu dès 14 heures, comme les deux week-ends précédents et le prochain aussi. A partir de ce moment, attestation de déplacement obligatoire et promenade limitée à une heure dans un rayon d'un kilomètre. N'oubliez pas non plus le couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin. 

Vente d'alcool interdite

Pendant ce confinement strict, la vente d'alcool à emporter sera à nouveau interdite, de 14 heures cet après-midi à 5 heures lundi matin, que ce soit dans les commerces classiques ou les cavistes. 

La grogne des commerces et entreprises

Un confinement strict qui provoque l'incompréhension et la colère du monde économique - commerçants, restaurateurs, etc. Les professionnels mettent en avant les indicateurs sanitaires, qui sont favorables. "Notre sentiment, c’est qu’on ne fait pas partie du problème", lançait hier Mimsy Daly, présidente du Medef.

 

Covid : la situation sanitaire s'améliore encore

Bonne nouvelle hier, au moment de recevoir le point sanitaire quotidien, la Calédonie a connu trois jours consécutifs sans décès lié à la pandémie. Les voyants sont plutôt au vert : 53 cas de plus en vingt-quatre heures, un nombre de cas actifs qui est passé de 669 à 590 et un taux d’incidence de 120. Le service de réanimation comptait dix-neuf malades, et 78 en unité Covid. Quant aux hospitels, ils n’abritaient que dix  personnes dans le Sud et trois dans le Nord. 

Presque 70 % de doublement vaccinés

Côté vaccination, un peu moins d’injections jeudi, à peine un millier. Mais la part de Calédoniens dotés d’un schéma complet (161 404 habitants ont reçu au moins deux doses) approche désormais 70 % de la population vaccinable.

Référendum : une tribune signée Sonia Backès dans le "Figaro"

Autre actualité du moment, l'approche du 12 décembre et le bras de fer quant au maintien ou pas du référendum. Le Figaro du 5 novembre publie dans sa rubrique débats une tribune signée Sonia Backès. La présidente des Républicains calédoniens s'exprime sur la position du camp indépendantiste. 

"Puisque nous avons nettement remporté les deux précédents référendums, écrit-elle, "démontrant le profond attachement des Calédoniens à la France, nous, les loyalistes, ne céderons pas aux menaces de boycott du FLNKS". Une position qui selon elle "prend en otage les Calédoniens en menaçant de les priver de leur liberté d’exprimer leur souhait de rester, ou non, au sein de la République française et de se projeter, enfin, vers l’avenir". 

Le FLNKS prévient qu'en cas de maintien, il ne participera pas aux discussions sur l'après

FLNKS qui semble faire monter la pression, alors que la décision définitive sur la date du 12 décembre est attendue dans les prochains jours. Il annonce qu’en cas de maintien du référendum, il ne prendra pas part aux discussions sur l’après.

"Nous ne sommes pas dans le chantage", explique Jean Creugnet, membre du bureau politique du Front. "Nous disons simplement à l’Etat que maintenir cette consultation, c’est prendre le risque de troubles parce que les conditions ne seront pas réunies pour que les politiques puissent discuter sereinement de l’avenir institutionnel."

 

Dernier jour pour s'inscrire à un bureau délocalisé

Les électeurs de Belep, l'Île des Pins et des Loyauté qui résident sur la Grande terre ont jusqu’à 16 heures aujourd’hui pour faire les démarches au centre administratif du haut-commissariat, concernant les bureaux de vote délocalisés.

Le haut-commissaire invité du JT

Dans ce contexte toujours dominé par la crise sanitaire et la question du référendum, le haut-commissaire Patrice Faure sera ce soir l'invité du JT, à 19h30. 

Litige autour de bateaux ayant pêché du côté de Matthew et Hunter

Selon le gouvernement du Vanuatu, des navires calédoniens ont pêché sans autorisation dans ses eaux. En toile de fond, on retrouve le litige sur le statut des îles Matthew et Hunter.

 

Un incendie détruit deux habitations à Houaïlou

Côté faits divers, deux habitations jumelées ont été détruites par les flammes hier matin à Poro, dans la commune de Houaïlou.  Aucun blessé n’est à déplorer. La piste accidentelle est privilégiée.

Normandie : l'ancien atelier de la SLN vendu à un géant minier sud-africain

Nickel et Histoire, à présent. Une nouvelle page va s'ouvrir pour la grande raffinerie de Sandouville. Après avoir été alimenté pendant près de quarante ans par la SLN, puis par un fournisseur finlandais, le site industriel devient Sud-africain.  

Les acteurs du BTP appellent à l'aide

Retour en Calédonie où un collectif d'acteurs œuvrant dans le BTP continue à alerter sur la situation désastreuse de la filière. Avec un tiers d’entreprise en faillite et une activité au plus bas, l’"Alliance urgence construction" demande aux décideurs de relancer le secteur à travers de nouveaux projets.

 

Aircalin : ces voyageurs qui n'ont pas demandé le remboursement de leur billet

Plus de la moitié des passagers d'Aircalin affectés par la mise sous cloche de la Calédonie ont opté pour le non-remboursement de leur billet. C'est ce que révèlent les comptes de la compagnie aérienne. Près de 37 000 billets d’avion étaient en souffrance après la fermeture des frontières.

 

Prévenir la délinquance à l'échelle de la province Sud

Dans le Sud, le Conseil provincial de prévention de la délinquance mettait hier en lumière les actions menées pour lutter contre l’errance des mineurs, la délinquance juvénile et les abus d’alcool. A lire ici : 

 

L'aéroport international de Lifou évoqué par la province Îles

La province Îles a débattu hier de ses orientations budgétaires. La difficile situation économique l'oblige à maîtriser ses dépenses. Mais la collectivité tient à maintenir son programme d’investissement, afin de concrétiser son projet d'aéroport international. Une séance à laquelle s'est invitée l’association des commerçants de Lifou. Elle a remis un courrier au président Jacques Lalié pour alerter sur les difficultés des commerces drehu, notamment avec la fermeture de l’aérodrome.

A l’agenda

Marché des halles de Dumbéa, jusqu'à 13 heures, derrière le futur cinéma et la médiathèque.