nouvelle calédonie
info locale

Le Congrès a retrouvé son double éclairage

Ça n’a pas tardé. A peine le Congrès de la Nouvelle-Calédonie doté d’un nouveau président, vendredi dernier, le double éclairage nocturne de la façade refaisait son apparition. D’un côté de l’entrée principale, les couleurs du drapeau français et de l’autre côté, les couleurs du drapeau indépendantiste. 
 
Double éclairage du Congrès
Dès le 24 mai, le Congrès retrouvait un double éclairage. ©René Molé/NCla1ere
 

Supprimé par Gaël Yanno

Un symbole mis en place à l’époque où Thierry Santa, élu Rassemblement-LR, occupait le perchoir du boulevard Vauban. Or en septembre 2018, moins de deux mois avant le référendum d’autodétermination, son successeur Gaël Yanno revenait à un éclairage 100% tricolore. «Ce n’est pas un comportement responsable», réagissait Roch Wamytan, alors chef du groupe UC, FLNKS et Nationalistes. C’est donc sous sa nouvelle présidence que le soir venu, l'institution recommence à s'illuminer conformément aux deux drapeaux. 
Publicité