Coronavirus : une application pour comparer les prix, et des appels à projets

coronavirus
Application pour comparer les prix, avril 2020
©Prix.nc
La Nouvelle-Calédonie reste à dix-huit personnes testées positives au Covid-19. Une application est lancée pour comparer les prix, de même qu'un appel à projets numériques innovants. Trois vols de rapatriement sont annoncés d'ici dimanche. 
La Calédonie compte toujours dix-huit personnes positives au coronavirus. Les 74 tests de ce jeudi sont revenus négatifs. 320 personnes se trouvent en quatorzaine dans un hôtel ou au Cise de Koutio, détaille le gouvernement. En ajoutant que «depuis le début de la crise, la Dass a identifié 69 cas contacts à risque élevé» autour de ces dix-huit personnes.
 

A propos des personnes «contact»

«Seules dix-sept sont toujours en suivi actif», qui sont «réparties entre les hôtels, le centre de quatorzaine de Koutio ou leur domicile». Et concernant le collaborateur testé positif au sein du centre opérationnel, «l’enquête de la direction des Affaires sanitaires et sociales se poursuit. 114 cas contacts au total ont été identifiés (15 contacts élevés, 29 contacts moyens, 76 contacts faibles)», assurait le gouvernement ce jeudi lors de son bilan intermédiaire.
 

Appli sur les prix

L'impression que certains prix ont flambé ? Une enquête a été mise en œuvre par le gouvernement pour analyser leur évolution en cette situation inhabituelle, notamment de confinement. Christopher Gygès a évoqué l'étude ce jeudi, lors du point quotidien sur la crise Covid-19. 
 

«380 magasins, 900 marques, 100 000 références»

Le porte-parole de l’exécutif calédonien l’annonce au passage : une application «prix.nc» a été lancée pour comparer les tarifs en vigueur dans les commerces. Un outil qui avait été évoqué à la sortie de l’encadrement des prix lié à la TGC. L’appli peut être téléchargée sur les smartphones depuis le site du même nom. Selon le gouvernement, 380 magasins et 900 marques y sont référencés, soit 100 000 références. 
 

C’était une application qu’on souhaitait lancer dans le courant de l’année, on a décidé de l’accélérer.
- Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement

 

Appels à projets

Autre thème du point quotidien, les appels à candidature qui ont été lancés en lien avec les problématiques du coronavirus. L'un concerne les projets numériques innovants.L'autre, la fabrication locale de masques, que nous évoquions déjà ici.
 

L'entreprise face au risque de contagion

Le cadre réglementaire du confinement en entreprise a été longuement détaillé. Depuis deux semaines et demi, d'innombrables questions se posent dans les commerces et autres sociétés. «Face au Covid 19, l'entreprise qui continue son activité se retrouve devant un risque professionnel nouveau, qui est le risque de contagion», pose Philippe Di Maggio, chef du service prévention des risques professionnels à la DTE, direction du Travail et de l'emploi. En revanche, «le droit du travail ne change pas, il s'applique en totalité»
 

Le cadre du confinement

Et de rappeler les entreprises qui ne peuvent pas travailler ou celles qui sont autorisées à poursuivre une activité - le tout est défini par l'arrêté qui encadre le confinement. Mais aussi les critères qui permettent d'évaluer la capacité à continuer une activité (la distance d'un mètre et l'absence de contacts physiques) ou la façon dont s'applique l'éventuel droit de retrait.
 

Confinés jusqu'à quand ?

Reste à savoir quand s'arrêtera le confinement, qui a été prolongé jusqu'au lundi 13 avril. Pour le moment, selon le gouvernement, «aucune décision n'est prise sur un déconfinement total, un déconfinement partiel ou une prolongation du confinement généralisé». Une information à ce sujet est prévue demain, vendredi, ou samedi. 
 

Chômage partiel

Rappelons que la liste des entreprises pouvant bénéficier du chômage partiel renforcé est publiée sur le site du gouvernement. Une allocation spécifique au Covid-19 a été créée. L’aide versée aux salariés s’élèverait à :
• 100 % pour les personnes qui touchent le salaire minimum garanti ;
• ou 70 % du dernier salaire brut, dans la limite de 4,5 fois le SMG.
Mais attention, ça ne sera applicable qu'une fois le projet de délibération adopté au Congrès. Il devrait être soumis au vote samedi.
 

Appel à ne pas relayer les «fake news»

On retiendra encore une petite sortie sur les «fake news» qui circulent quant à l'état de santé des malades du Covid-19. «Je vous demande de bien vouloir ne pas relayer des fausses informations qui mettent en difficulté à la fois la vie de ces personnes, mais également l'ensemble de la chaîne sanitaire», a déclaré aux Calédoniens Christopher Gygès.
 

Trois vols de rapatriement

Dans la soirée, le gouvernement ajoutait à son compte-rendu des éléments sur le rapatriement des Calédoniens en attente à l'extérieur. Trois vols confirmés sont attendus cette semaine :
• demain vendredi, en provenance de Wallis-et-Futuna avec une quarantaine de personnes ;
• dimanche, en provenance de Tokyo, avec des passagers arrivant d'Asie et 
d’Amérique ;
• dimanche, de Polynésie française, avec environ 130 personnes. 
L’ensemble de ces passagers doit être conduit en quatorzaine dans les hôtels.

Compte-rendu de Bernard Lassauce et Cédric Michaut :
©nouvellecaledonie

Retrouvez le point du gouvernement du jeudi 9 avril : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live