Les coutumiers de Xârâcùù proposent une médiation dans le conflit SLN

nickel
Centre minier SLN de Thio : grève
Les coutumiers sont inquiets de la situation à la SLN. Le conseil de l’aire Xârâcùù propose une médiation pour sortir de l’impasse à Thio. Thio où la grève reste très suivie après plus de deux mois de conflit.
Après sept semaines de grève, la mobilisation de l’intersyndicale CSTNC-USTKE reste forte à Thio.
 

Des discussions dans l’impasse

Cent grévistes par jour selon les syndicats, pour moins de la moitié sur Népoui et Tiebaghi. Tous refusent toujours le passage aux 147 heures et la réorganisation du travail qui l’accompagne et qui impliquerait pour les salariés de Thio de travailler le dimanche, ce qui n’est pas le cas jusqu’à présent.
Les discussions entre la SLN et l’intersyndicale sont dans l’impasse totale. Il semblerait que les négociations bilatérales de ces derniers jours entre la direction et l’USTKE n’aient rien données. 
Sur Thio, les coutumiers s’inquiètent des tensions qui apparaissent sur la commune entre les grévistes et les opposants au mouvement. 
 

« Trouver une issue consensuelle »

Le président du conseil coutumier Xârâcùù a décidé de prendre l’initiative en invitant par courrier les deux parties à une table ronde afin de trouver une issue consensuelle à ce conflit. L’objectif est d’éviter que des actions trop radicales ne soient conduites, de blocage total par exemple, comme on a pu le connaître à Kouaoua en fin d’année dernière. Le conseil coutumier en appelle "au calme et à l'apaisement". 
La médiation pourrait  se tenir dès cette semaine.
 

Il y a urgence

En attendant, il y a urgence, les intempéries ont aggravé la situation. Ce lundi, les stocks de Doniambo sont tombés à 140 000 tonnes d’après nos informations. Difficile dans ces conditions d’imaginer la production à plein, notamment des fours de Doniambo.

Découvrez ci-dessous le communiqué du conseil coutumier de l’aire Xârâcùù :