Covid-19 : le vaccin Novavax accessible à partir de ce mardi en Nouvelle-Calédonie

coronavirus
Novavax
©DR
Place au Novavax ! Le vaccin anti-Covid élaboré par le laboratoire du même nom, selon une technologie classique, pourra désormais être administré en Nouvelle-Calédonie.

Après le Pfizer, le Janssen ou le Moderna, place au Nuvaxovid, issu du laboratoire américain Novavax. Un vaccin anti-Covid qui n’est pas à ARN messager mais basé sur une technologie classique. Or, il sera disponible localement dès demain, mardi 15 mars. C’est ce qu’annonce le gouvernement calédonien cet après-midi. Disponible où ? "Dans les centres de vaccination et chez les professionnels de santé libéraux."

"Une alternative"

Le produit est présenté comme "une alternative efficace pour les personnes qui présentent une contre-indication ou qui sont réticentes aux vaccins à ARN messager". A un moment où la campagne de vaccination marque fortement le pas, après la suppression de l'obligation vaccinale, et sur fond d'amélioration de la situation sanitaire. Au lundi 14 mars, 66,3 % de la population totale ont reçu deux doses (c'est 77,64 % de la population vaccinable). L'accès au Novavax permettra-t-il de convaincre des indécis ?

Autorisé en France depuis janvier

Ce vaccin approuvé par l’Union européenne en décembre et par la France en janvier peut être injecté à partir de dix-huit ans, en primo-vaccination, à raison de deux doses à 21 jours d’intervalle. "Le Novavax peut aussi être administré comme deuxième dose à la suite d'un vaccin à ARN messager, ou comme monodose à la suite d’une infection au Covid-19", précise l’exécutif. 

Pas en dose de rappel

Mais attention, il n'est pas autorisé comme dose de rappel - les essais manquent encore à ce stade. Les personnes qui auront été vaccinées avec ce vaccin en primo-vaccination, devront donc recevoir une dose de vaccin à ARN messager pour le rappel. Fin janvier, le chef de l'Etat annonçait qu'il serait livré en priorité aux territoires ultramarins.