publicité

Dengue : l’épidémie en phase ascendante

Le gouvernement fait le point sur la dengue dont l’épidémie a été déclarée le 21 décembre dernier. On enregistre plus de 120 nouveaux cas par semaine. 

© Ville de Nouméa
© Ville de Nouméa
  • CM avec communiqué gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
  • Publié le , mis à jour le
Mauvaise nouvelle sur le front de la dengue : l’épidémie ne faiblit pas, pire, elle monte en puissance. C’est le constat dressé par le comité arboviroses, qui s’est réuni ce jeudi 14 février avec l’ensemble des partenaires concernés. 
On dénombre plus de 120 nouveaux cas hebdomadaires, soit 30 à 55 cas quotidiens. Depuis le 1er janvier 2019, 668 cas de dengue confirmés biologiquement ont été déclarés. 48 personnes ont nécessité une hospitalisation, dont six en réanimation, et un décès est à déplorer. Actuellement, les capacités d'hospitalisation et d'analyses de biologies médicales ne sont pas saturées.

L'ensemble de la Nouvelle-Calédonie touché

28 sur les 33 communes de Nouvelle-Calédonie sont désormais touchées par l’épidémie, les dernières en date étant Yaté et l’Ile des Pins.
À Nouméa, tous les quartiers sont touchés avec une prédominance des cas dans les quartiers de Rivière-Salée, Vallée-des-Colons, Magenta et Portes-de-Fer. Viennent ensuite les quartiers de l'aérodrome, Haut-Magenta, Kaméré et Logicoop. 
Carte des cas de dengue Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore © DASS-NC/GIE Serail
© DASS-NC/GIE Serail Carte des cas de dengue Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore
 

La population doit se mobiliser

Les communes prennent part à la lutte en réalisant des épandages autour de chaque cas de dengue afin de limiter l'extension de l'épidémie. 
Mais pour lutter efficacement contre la maladie, la population doit absolument prendre une part active à la lutte, d’autant que peu de personnes sont immunisées pour cette dengue de type 2. 
Les autorités insistent sur les trois automatismes à acquérir en période épidémique :
- détruire des gîtes larvaires au moins une fois par semaine, 
- se protéger des piqûres de moustiques durant la journée,

- consulter un médecin afin de bénéficier d'un test de confirmation biologique.
 
 

Des actions sur le terrain

À noter enfin que depuis le début de l’année, la direction des Affaires sanitaires et sociales a mené 45 actions sur le terrain entre 16 h et 18 h dans les secteurs où des cas de dengue ont été détectés. À cette occasion, elle a informé 1 085 foyers, distribué 2 200 flacons de répulsifs et 1 500 flyers d’information sur la maladie et les conduites à tenir. Pour mener à bien ces campagnes d’information sur le terrain, 24 agents dédiés à cette mission d’information, de sensibilisation et de distribution de répulsifs ont été recrutés depuis le début de l’année.

Plus d'information sur le site de la Dass-NC 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play