En Australie, des milliers d'habitants de Sydney évacués à cause des inondations

océan pacifique
La Pacific highway sous les eaux, dans les banlieues nord de Sydney, mardi 8 mars 2022.
Cette photo a été prise sur Pacific highway, dans le nord de Sydney, mardi. Les services de secours demandent aux résidents de Willougby et Lane Cove d'éviter tout déplacement inutile. ©NSW SES Willoughby-Lane Cove unit
Des dizaines de milliers d'habitants de Sydney ont été priés d'évacuer leurs domiciles, mardi, à la suite des fortes précipitations et soudaines crues qui ont frappé la plus grande ville d'Australie.

Les jours se suivent et se ressemblent en Australie. Après le Queensland, l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud est la proie des inondations. L'agence météorologique australienne a lancé un appel à la vigilance pour 48 heures qui s'annoncent "difficiles". Quelque 60 000 personnes ont reçu l'ordre ou ont été priées d'évacuer, selon les services de secours.

Le bilan humain de ces inondations "sans précédent" qui ont touché une large partie de la côte s'élevait, mardi, à 18 morts. Il a depuis été revu à 20 personnes décédées, selon Sky news. La police est toujours à la recherche d'une mère et son fils dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney.

De nombreuses habitations inondées

A Willougby et Lane Cove, banlieues nord de Sydney, les services de secours ont demandé aux habitants de sortir les véhicules des parkings souterrains et des stationnements sous les arbres. Plusieurs routes ont été inondées, mardi.

Les volontaires des services de secours interviennent dans de nombreuses maisons inondées et demandent à la population de ne déplacer qu'en cas d'extrême urgence, pour éviter toute intervention supplémentaire. "Les routes qui n'étaient pas sous les eaux le sont désormais", avertissent-ils.

"L'équivalent aquatique" des feux de 2019 et 2020

Ces inondations sont "l'équivalent aquatique des feux de forêts" sans précédent qui ont ravagé pendant des mois l'Australie en 2019 et 2020, a déclaré à l'AFP Phil Campbell, porte-parole des services de secours. Ces violentes intempéries, qui ont débuté la semaine dernière, ont causé des dégâts matériels et sur la faune similaires à ces incendies, a-t-il ajouté.

"Ils ont les mêmes conséquences pour la population: des routes fermées, des infrastructures endommagées et des coupures de courant", selon lui. Dans le nord de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, les inondations ont détruit des maisons, emporté des voitures et contraint des centaines d'habitants à se réfugier sur leur toit.

Plusieurs localités isolées

A Shellhabrour, à 80 km au sud de Sydney, les services de secours ont mené 101 interventions d'assistance au cours des huit derniers jours :

Mullumbimby, une ville située au sud de Brisbane est depuis plusieurs jours coupée du reste du monde, sans téléphone, sans interner et sans aide extérieure, a expliqué à l'AFP un habitant, Casey Whelan. "Beaucoup de gens dans ma rue ne peuvent pas être indemnisés par les assurances (...) ils n'auront aucun moyen de reconstruire", a-t-il déploré.

Au sud de Sydney, plusieurs localités sont également isolées et doivent être ravitaillées par les services de secours : 

De nouvelles alertes émises mercredi

Les services météorologiques ont émis des avertissements, mercredi, dans plusieurs villes où les pluies se poursuivent :

L'Australie a été durement touchée, ces dernières années, par le changement climatique: les sécheresses, les feux de brousse meurtriers et les inondations y sont de plus en plus fréquents et intenses.