Fin de blocage aux dépôts de carburant, les stations en voie de ravitaillement

consommation
Plein de sans-plomb, essence, station, 18 août 2022
Plein de sans-plomb le jeudi 18 août. ©NC la 1ère
Alors que les automobilistes de Nouvelle-Calédonie s’organisaient pour faire le plein avant la pénurie, la mobilisation lancée par le syndicat des rouleurs et du BTP depuis mardi a pris fin ce jeudi après-midi.

Les dépôts de carburant à Nouméa à nouveau libres d’accès ? De quoi soulager à la fois les automobilistes calédoniens et les stations-services prises d'assaut par les clients. Le jeune syndicat des rouleurs et du BTP a levé les blocages ce jeudi en fin d'après-midi. Selon son président Christophe Ramadi, en substance, une hausse de taxe sur le carburant moins importante que prévu a été négociée. Ce qui freinerait l’envolée des prix à la pompe.

Christophe Ramadi, syndicat des rouleurs et du BTP, par Charlotte Mannevy

Contacté, le gouvernement n’a quant à lui pas donné d’explications. Côté groupement des gérants de station, la présidente Emily Montchanin a commencé par remercier "les personnes qui ont levé les barrages, qui vont nous permettre de retrouver une activité normale". Car dans la foulée, les camions-citernes ont pu avoir accès aux dépôts de carburant, pour faire le plein en carburant et aller réapprovisionner les stations "afin que l’activité reprenne"

Emily Montchanin, présidente du groupement des gérants de stations-services, interrogée par Valentin Deleforterie

"Ça a été très impactant", ajoute-t-elle. "Ça pénalise toujours, un manque d’activité. Avec une économie qui s’est compliquée, malgré tout, depuis quelques temps : cette hausse de carburant dont tout le monde est victime nous a fait perdre un chiffre d’affaires entre 10 et 15 %, sachant que le carburant [représente] 70 % de notre chiffre d’affaires."