Football : disparition de Ferrand Waneissi, international calédonien puis dirigeant de clubs

football
En septembre 2020, à Lifou, Ferrand Waneissi - en jaune - regarde les archives de Traput avec Léon Waitronyie et Leopold Ilengo. football
En 2020, à Lifou, Ferrand Waneissi - en jaune - regarde les archives de Traput avec Léon Waitronyie et Leopold Ilengo. ©NC la 1ère
De joueur talentueux à dirigeant et éducateur emblématique, Ferrand Waneissi a marqué le football en Nouvelle-Calédonie par son investissement. Il s'est éteint des suites du coronavirus, à l'âge de 61 ans.

"L’icône de la grande époque de l'AS We Luecila." Voilà quelques mots choisis par la fédération de football pour rendre hommage à Ferrand Waneissi, ce mercredi 27 octobre. Car une nouvelle fois, le monde calédonien du ballon rond perd une de ses figures. Un homme aussi investi sur les terrains que pour promouvoir son sport de prédilection auprès de la jeunesse.

Ferrand Waneissi, décédé des suites du coronavirus à l’âge de 61 ans, était originaire de Luecila, à Lifou. Mais c’est hors du Caillou qu’il a commencé sa carrière. La FCF signale qu'il a côtoyé le monde professionnel avec le Toulouse football club. Et NC la 1ere rappelait, un an plus tôts ses stages aux Girondins de Bordeaux ou au SCO d'Angers.

A Tahiti avec l'AS Venus

Dans les années quatre-vingts, le jeune homme se distingue en Polynésie, au sein de l’AS Venus, "empilant buts sur buts dans le championnat élite tahitien", salue la fédération calédonienne. A son retour sur le Caillou, l’international mène l’AS Luecila au sommet, en remportant plusieurs titres dont la coupe de Calédonie.

"Il était un joueur référent", se rappelle Wassaumie Haudra, l’un de ses proches et anciens co-équipiers de l’AS Luecila. "Par son arrivée dans la tribu, parce qu’il arrivait de Tahiti, les jeunes sont venus jouer avec nous et c’est pour ça que le club est monté en puissance."
 

©nouvellecaledonie

 

Un club nommé en son honneur

Il en a été dirigeant, avant de créer le Drehu Athletico club que NC la 1ere présentait dans cet article. On notera à son actif une médaille de bronze avec la sélection aux Jeux du Pacifique 1992 en Papouasie-Nouvelle-Guinée. C'est trois ans plus tard que Ferrand Waneissi a refermé sa carrière de joueur. Membre du comité provincial des îles, ou encore du district de foot de Lifou, il a inspiré le club de futsal FC Ferrand, ainsi nommé en son honneur.

©nouvellecaledonie