publicité

Le gouvernement retire neuf textes du bureau du Congrès pour réexamen

Le nouvel exécutif a souhaité pouvoir retravailler certains dossiers avant de les soumettre aux élus du Congrès. La mise en place du service civique, le contrôle technique ou la réforme de santé sont concernés. 

© Alix Madec
© Alix Madec
  • Alix Madec (CM)
  • Publié le
Service civique calédonien, contrôle technique des véhicules ou encore réforme du système de santé calédonien... Ces projets en cours portés par l'ancienne mandature ont été enlevés des textes à l'ordre du jour au Congrès. Ils seront réétudiés et retravaillés par les nouveaux membres du gouvernement. Certains souhaitent rediscuter avec les acteurs concernés. 
 

Une « vraie appropriation »

« Çà ne veut pas dire retrait définitif, çà veut juste dire retrait pour mieux travailler » a indiqué Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement. «  Ce sont des textes qui méritent une vraie appropriation de la part des membres du gouvernement ». 
 

Les conseils d’administration 

Autre sujet à l’ordre du jour de la réunion hebdomadaire du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie : les nominations au sein des conseils d’administration des établissements publics. 
Une partie sera à l’ordre du jour de la prochaine séance du gouvernement. Il s’agit notamment de permettre le déblocage des marchés et la relance de l’activité économique. Sont concernés des établissements comme l’OPT, Enercal, l’agence calédonienne de l’énergie ou le Port autonome.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play