Houaïlou : la Chambre territoriale des comptes dresse la situation financière de la commune

politique
Municipales : les enjeux à Houaïlou
La Chambre territoriale des comptes de Nouvelle-Calédonie continue de s’intéresser aux communes du pays. Elle a dévoilé ce jeudi 2 septembre la situation financière de la commune de Houaïlou.

Après Pouébo, Touho ou Canala, la vigie des finances publiques s’est penchée sur la gestion de Houaïlou. Dans son rapport, la CTC s’attarde sur la situation financière tendue de la 3ème commune de la province Nord. 

Un déficit important
 

En 2019, le budget de Houaïlou affiche un déficit de plus de 75 millions de francs. Dynamique en termes d’équipement, la commune a fait de gros investissements. Plus de 400 millions, rien qu’en 2019. C’est 88 millions de francs de plus qu’en 2014, la dernière fois que la chambre s’était penchée sur ses comptes.  

Rappelons également l’urgence de certains de ces investissements, notamment après la catastrophe de 2016. Cette année-là, les glissements de terrain avaient causé d’énormes dégâts matériels dans la commune. Résultat : la dette, elle, progresse : elle s’élève à presque 550 millions en 2019.  Pour redresser la barre, la Chambre territoriale des comptes recommande à la commune d’anticiper, de manière plus fiable, ses recettes et ses dépenses. 

Des budgets dans le rouge
 

Certaines dépenses se retrouvent systématiquement dans le rouge notamment les budgets dédiés à l’eau potable et aux ordures ménagères. Chaque année (entre 2014 et 2019), la commune a dû piocher dans son budget principal pour retrouver l’équilibre.  La raison ? La faute à de nombreuses factures impayées : 38 millions de francs entre 2017 à 2019. 

Pour résoudre cette problématique, la commune a d’ailleurs nommé un nouveau régisseur cette année. Les tarifs de l’eau potable et des ordures ménagères pourraient donc augmenter. C’est en tout cas ce que préconisent les magistrats dans leur rapport. 

Retrouvez le rapport de la CTC et les réponses de la commune ci-dessous :