Jeux Paralympiques : Pierre Fairbank prend le bronze au 800 m fauteuil

jeux paralympiques
Pierre Fairbank remontant dans la finale du 800 m fauteuil T53 aux Jeux de Tokyo, le 2 septembre 2021.
Pierre Fairbank remontant dans la finale du 800 m fauteuil T53 aux Jeux de Tokyo, le 2 septembre 2021. ©Grégory Picout / France Paralympique
C’était l'ultime épreuve des Jeux de Tokyo pour Pierre Fairbank, qui n’a pas laissé passer sa dernière chance de médaille. Le Calédonien est allé chercher la troisième place, ce jeudi soir, en finale du 800 m fauteuil T53.

Il l’a fait. Pour sa troisième et dernière finale aux Jeux de Tokyo, Pierre Fairbank, cinquante ans, a su arracher la médaille de bronze, ce jeudi soir.

Piste trempée

Après un très bon départ, il a terminé les 800 mètres en 1 mn 39 sec 67, derrière le Thaïlandais Paeyo (1 mn 36 sec 07, nouveau record paralympique) et le Canadien Lakatos (1 mn 36 sec 32). Une troisième place et un meilleur temps qu'en série, dans des conditions particulières : il pleuvait sur la piste (à peu près) comme il pleuvait sur Nouméa, ce soir !

 

"Grande fierté"

Le Cagou a réagi à cette magnifique conclusion des Jeux de Tokyo en exprimant une "grande fierté". Il s'est dit "heureux pour toutes les personnes qui [ll]’ont encouragé et soutenu (…) Vraiment heureux pour la Nouvelle-Calédonie et pour l'équipe de France."

 

Tactiquement, j’étais un peu bloqué, à un moment. J’ai chassé, chassé et je reviens au sprint. J’ai essayé d’être un peu relax pour pas craquer dans la dernière ligne droite, et ça a marché.

Pierre Fairbank

 

Une course tactique

Dans la nuit, son entraîneur a raconté à William Lecren la "course tactique" de Fairbank. "Il a pris un super départ, décrit Olivier Deniaud. C’était prévu qu’il parte très vite pour se mettre dans le sillage de Lakatos et Paeyo."

"Il y a eu un petit ralentissement au bout de 500 mètres et le Chinois [Yang] en a profité pour passer à l’intérieur, au couloir 1 qui était libre. Le Thaïlandais et le Canadien ont relancé super fort, continue-t-il. Là, Pierre a pris la roue du Chinois. Il était en quatrième position. A l’entrée de la dernière ligne droite, il a débordé le Chinois progressivement, de façon à le passer à dix mètres de la ligne d’arrivée."

Et de neuf 

C'est la neuvième médaille paralympique de l'inoxydable Cagou, décrochée dans ses sixièmes Olympiades. La veille, il a fini cinquième la finale du 100 m fauteuil T53, après avoir fait sixième dimanche au 400 m. Une performance que salue, par exemple le gouvernement calédonien.

Parti pour monter sur un podium, le champion nous envoie un magnifique message, celui de rester déterminé et de ne jamais renoncer à ses rêves.

Communiqué du gouvernement calédonien