La Nouvelle-Calédonie se prépare au passage du cyclone Niran

cyclones
Préparation cyclone Niran
©Benoit Fogliani

Dans le Nord comme dans le Sud ou sur les Iles, la Nouvelle-Calédonie se prépare au passage du cyclone tropical Niran, dans les prochains jours. Centres d’hébergements, consolidation des amarres de bateaux, déchets verts… l’heure est à l’organisation sur le Caillou.

Dans le Nord

À Voh, du côté de Oundjo, les pêcheurs mettent à l’abris leurs embarcations. Mais sur les hauteurs, du côté du massif Koniambo, en pointe vers la tribu de Oundjo, depuis ce matin les équipes mettent en sauvegarde les 35 éoliennes actuellement en production, qui suffisent à couvrir les besoins électriques de la commune de Voh. 

Le reportage de Gilbert Assawa et Brice Bachon :

 

Sur la côte Est

Sur la commune de Thio, des centres d’hébergements seront « prochainement ouverts », affirme le maire. 

Pour les secteurs de Thio village, des quartiers et tribus alentours : 

  • Le centre culturel Xwa Mara au village, 
  • La maison Sopi_SLN au village, 
  • La salle CE dans le village. 

Secteur de Thio Mission, les quartiers et tribus alentours : 

  • L’internat de l’école Saint-François de Salle à Thio Mission 

La mairie de la commune mets à la disposition de la population de la commune les numéros d’urgence suivants : 94 18 03, 70 11 77 et le 18.

À Lifou

Du côté de la marina de Wé, ce matin l’heure était à la consolidation des amarres des navires. 

Le reportage de Clarisse Watue et Carawiane Carawiane :

 

Organisation 

Du côté de Gadji, les plaisanciers se préparent également à affronter les vents forts et les fortes pluies engendrées par Niran.

Gadji bateaux Niran
©Benoit Fogliani

Déchets verts

La mairie de Nouméa appelle ses habitants à se rendre dans les déchetteries ouvertes 7j/7, afin d’éliminer les déchets verts n’ayant pas pu être ramassés à la suite du passage de la dépression Lucas. 

La mairie appelle les Nouméens à sécuriser au mieux les végétaux, en les mettant à l’abri dans les jardins.

Un numéro vert est mis en place pour Nouméa : 050 080.

Même chose sur la commune de la Foa. 

 

Dans le Sud

Du côté de Païta, commune la plus touchée par les inondations suite au passage de la dépression Lucas, une réunion avec les différents services a été organisée ce jeudi. Objectif : mettre en sécurité les habitants. 

Le reportage de Brigitte Whaap et Cédric Michaut :

 

Arrêts temporaires au Mont-Dore

Du côté du Mont-Dore, à compter de ce samedi, les usagers du secteur 2 (Robinson) sont priés de ne pas déposer leurs déchets verts ce week-end du 6 et 7 mars, comme initialement programmé dans le calendrier de collecte de la commune. 

Il est également demandé aux usagers du secteur 1 (Yahoué, Pont-des-Français et La Conception), de sécurisé les déchets verts déposés lors du week-end du 27 et 28 février. Notamment les "gros branchages", qui seraient susceptibles de boucher les caniveaux. 

Les usagers seront informés de la reprise de la collecte des déchets verts dans le secteur 2, après le passage du cyclone et de la fin des alertes. 

Le numéro vert : 05 06 07.

Eau potable

Du côté de Païta, très fragilisée par le passage de Lucas, la mairie appelle ses administrés à constituer des réserves d'eau, pour palier d'éventuelles perturbations sur le réseau d'alimentation en eau potable. Les ressources en eau des secteurs de la Tamoa, du Mont Mou et de Carignan ont été fortement fragilisées, et les nouvelles précipitations liées au cyclone Niran pourraient entraîner des risques de manque d'eau ou d'eau trouble, au robinet dans les prochains jours. 

En cas d'eau trouble au robinet, il est conseillé de la faire bouillir avant de la consommer.

Se mettre à l'abri

Les minéraliers se mettent également à l'abri, avant l'arrivée du cyclone tropical Niran.

Minéraliers 4 août Fogliani
©Benoit Fogliani

Plan cyclone 

Le plan cyclone EEC a été déclenché. La cellule dédiée assure une permanence au 05.36.36, pour recueillir toute information et rappelle les consignes de sécurité : 

Consignes EEC 1

 

La sécurité civile a annoncé que l’alerte 1 sera déclenchée pour toute la Calédonie vendredi, à 20 heures. Détails là.
En attendant, nous sommes en pré-alerte, consignes ici.
Et puis les premiers effets du phénomène sont des annulations ou des reports.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live