La Nouvelle-Calédonie sous l'effet de La Niña pour 2020/2021

météo
paysage NC
©Cédric Michaut
Le phénomène climatique La Niña est officiellement acté depuis le 1er octobre et devrait se poursuivre jusqu’à la fin du 1er trimestre 2021.
Les prévisions de Météo France NC annoncent plus de précipitations, des températures en hausse et une légère augmentation d'activités cycloniques. 
Météo France NC vient de rendre ses prévisions. Le Caillou est sous l'effet d'un phénomène climatique qui se produit tous les 4 à 5 ans : La Niña. Le phénomène revient et "devrait encore s'intensifier d'ici la fin de l'année et perdurer pendant l'été austral" selon Météo France NC.
 

Pluies et températures en hausse, le vent en baisse

Bonne nouvelle pour nos milieux naturels très exposés au risque incendie, La Niña s’apprête à influencer les vents qui deviendront plus faibles. Les observations atmosphériques et océaniques des trois derniers mois montrent que les pluies et la température de l’eau seront également impactées.
 

On s’attend à avoir davantage de pluies et des températures légèrement plus élevées. Ce que montrent les statistiques c’est qu’on va avoir en gros 20% de pluies en plus que d’habitude

Thomas Abinun, climatologue

 
prévisions pluie nina 2020
Les prévisions locales pour le dernier trimestre 2020 ©Météo France NC
températures prévisions 2020 nina
Les prévisions locales pour le dernier trimestre 2020 ©Météo France NC

Pour rappel, le dernier épisode La Niña s’était terminé en mars 2018. Il avait été de faible intensité et les pluies étaient restées proches des normales de saison. L’épisode qui démarre en ce mois d'octobre 2020 devrait être bien plus prononcé

Les précisions de Gilles Perret, directeur du service météorologie, au micro de Martine Nollet. 

Gilles Perret


 

Plus de cyclones ?

Autre anomalie climatique générée par La Niña : l’augmentation possible du nombre de cyclones dans notre zone Pacifique; une prévision moins préoccupante qu’elle n’y parait.
 
« Ce qu’on voit au regard des 40 années d’observations cycloniques passées c’est que quand on est en situation La Niña, on a un nombre de phénomènes au voisinage de la Nouvelle-Calédonie un petit peu plus élevé, à peu près un phénomène de plus que d’habitude, c'est-à-dire que par saison, on aurait 4 à 4,5 phénomènes au lieu de 3 ou 3,5. En revanche, on voit que ces phénomènes sont souvent moins intenses» explique Thomas Abinun, climatologue. 

Si l’annonce du retour de La Niña, ne réjouira pas les amateurs de voiles, elle fera néanmoins le bonheur des professionnels du monde agricole qui grâce à ces conditions humides devraient être, cette année, exempt des problématiques de sécheresse.

Pour en savoir plus sur le bilan de Météo France NC: 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live