Le budget supplémentaire de la Nouvelle-Calédonie pour 2020 a été adopté

finances
Budgets supplémentaires 2020 de la Nouvelle-Calédonie
©NC la 1ere
Avec 33 voix pour, et dix-huit abstentions, le Congrès a validé jeudi après-midi les treize milliards supplémentaires propres à la Nouvelle-Calédonie pour l'année 2020. Et ainsi clos le dossier du budget supplémentaire.
[MISE A JOUR AVEC COMPTE-RENDUS] 

Cette fois a été la bonne. Jeudi, en fin d'après-midi, le Congrès adoptait le budget supplémentaire propre de la Nouvelle-Calédonie pour l’année 2020. S'élevant à 13.7 milliards de francs CFP, il recouvre les dépenses liées à la gestion de la crise sanitaire et au plan de sauvegarde de l'économie. Des opérations atypiques, liées à la pandémie de Covid-19, qui gonflent artificiellement le budget 2020. 
 

33 pour et dix-huit abstentions

Ce sont 33 élus qui ont voté pour (dix-huit voix pour le groupe Avenir en confiance, treize voix pour le groupe UC-FLNKS et Nationalistes avec l’Eveil océanien, une voix pour le Parti travailliste, une voix pour le conseiller Générations NC). Dix-huit autres se sont abstenus : les conseillers de Calédonie Ensemble et de l’Uni. 

Le compte-rendu de Natacha Lassauce-Cognard et Cédric Michaut : 
©nouvellecaledonie
  

Plus agité que la veille

Les deux autres budgets supplémentaires de la Nouvelle-Calédonie (celui de reversement et celui de répartition) ont été passés mercredi. Mais la séance d’aujourd’hui va vite s'avérer moins calme. Elle est d'une part suspendue par la mobilisation Usoenc pour l’usine du Sud
 

Enseignement et éducation

Par ailleurs, passes d’arme entre indépendantistes et non-indépendantistes, notamment, sur l’enseignement et l’éducation. Charles Washetine, de l’Uni, regrette la fermeture de l’école des métiers de la mer à d’Ouvéa, rappelant que l’école est l’un des moyens du destin commun. L’Union nationale pour l'indépendance s'abstient au moment de voter ce budget supplémentaire propre.
 
Mobilisation Usoenc pour l'usine du Sud, devant le Congrès, 17 septemrbe 2020
La séance du jour a été rythmée par la mobilisation en faveur de l'usine du Sud. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere
 

Motion préjudicielle

De même que les élus de Calédonie Ensemble, à l’origine de la motion préjudicielle du 3 septembre. Celle qui a repoussé l'examen de ce BS, étant soutenue par 34 conseillers du Congrès sur 54. Elle concernait l’emprunt de 28. 6 milliards CFP contracté auprès de l’Agence française de développement avec la garantie de l’Etat. CE et l'Uni affichent leur mécontentement vis-à-vis des décisions prises par le gouvernement.
Le compte-rendu d'Alix Madec :

Vote final du BS au Congrès

 

Il peut se résumer à deux chiffres : trente milliards d’endettement supplémentaire pour la Nouvelle-Calédonie, et dix-sept milliards d’impôts supplémentaires à payer par les Calédoniens dès l’année prochaine.
- Philippe Michel, groupe Calédonie Ensemble.

 

Faisons en sorte que ce déficit soit moins pesant pour les générations futures. En tout cas, c’est de notre responsabilité. Et nous avons dit : s’abstenir, ce n’est pas voter contre le budget, c’est proposer de faire mieux.
- Ithupane Tieoue, groupe Uni 

 
Séance d'examen et d'adoption du budget propre à la Nouvelle-Calédonie
Encore une journée passée au Congrès cette semaine... ©Alix Madec / NC la 1ere
 

Evolution des positions

Les élus UC-FLNKS et Nationalistes, ainsi que L'Eveil océanien partageaient jusque-là ces opinions. Mais les deux groupes politiques décideront finalement de suivre l’AEC. 
 

Il faut savoir que nous avons pris 300 millions du Port autonome pour transférer vers l’Adanc, l’Agence de la desserte aérienne. Il y a aussi une subvention de 3 milliards 8 pour la Cafat.
- Isabelle Kaloï-Bearune, groupe UC-FLNKS et Nationalistes

 

Le budget supplémentaire qui nous est présenté est responsable et rigoureux, pour projeter la Nouvelle-Calédonie vers un avenir plus serein, avec l’apport du prêt de l’Etat.
- Virginie Ruffenach, Avenir en confiance

 

Cinquante milliards de plus entre 2019 et 2020

Le budget global de la Calédonie pour 2020 est estimé à 326 milliards CFP. Soit près de cinquante milliards de plus qu’en 2019. 
 
Budget supplémentaire global de la Nouvelle-Calédonie
©NC la 1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live