Le conseil du dialogue social presse le gouvernement de désigner son président

social
Conseil du dialogue social, 26 février 2021
Le conseil du dialogue social, le 26 février. ©Thérèse Waïa / NC la 1ere

Les partenaires sociaux tirent la sonnette d’alarme, quant à la situation économique de la Nouvelle-Calédonie. Ils appellent les responsables politiques à mettre en place au plus vite le nouveau gouvernement.

Le conseil du dialogue social alerte, et pour une fois, les syndicats de salariés et de patrons sont sur la même longueur d’onde. Le CDS, organe consultatif sur les lois relatives au travail, demande que le dix-septième gouvernement élise rapidement son président. Afin de plancher au plus vite sur la relance de l’économie calédonienne.
Milo Poaniewa, co-président du conseil, au micro de Mathieu Ruiz Barraud :

L'appel du CDS au gouvernement

 

C’est plus grave que d’habitude. On est sur la sortie de l’accord de Nouméa. On a la situation liée à la crise sanitaire Covid. Les entreprises sont en grande difficulté. On a besoin que ce gouvernement puisse se mettre rapidement en place pour pouvoir prendre les décisions.

- Milo Poaniewa, co-président du CDS et secrétaire général de l’Usoenc

 

Allocation Covid

Parmi les dossiers urgents, le renouvellement du dispositif de chômage partiel lié à la crise Covid. Le conseil du dialogue social demande une visibilité jusqu’au mois de juillet (ce qui correspond à la réouverture possible du ciel calédonien). Et non sur deux mois, comme c’est le cas actuellement.

Le reportage de Thérèse Waïa et Carawiane Carawiane :

Rappelons que le gouvernement a été élu, mais que ses membres n’ont pas réussi à désigner un président. Ils sont convoqués mardi 2 mars pour une nouvelle tentative. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live