Le FLNKS veut une prise de contrôle temporaire de l’usine du Sud par l'Etat

nickel
flnks prise controle temporaire vale
©NC la 1ere

Victor Tutugoro confirme ce mardi vouloir une reprise temporaire de l'usine du Sud par l’Etat Français. Une demande du FLNKS qui intervient après une demande similaire de Calédonie ensemble un peu plus tôt ce mois-ci.

Le dossier de reprise de l’usine du Sud semble verrouillé de tous les côtés et les informations filtrent difficilement ces dernières semaines.

Cependant, le FLNKS, par la voix de son porte-parole Victor Tutugoro, confirme ce mardi, vouloir « une reprise temporaire » de l’usine par l’Etat.

Bilatérale avec l’Etat

L’information a été publiée dans un article du journal Le Monde il y a quelques jours. On y apprend que le 22 décembre, lors d’une réunion bilatérale le ministre des Outre-mer et les indépendantistes, Victor Tutugoro a demandé à ce que l’Etat Français prenne le contrôle « à titre transitoire ». 

Une demande qui semble similaire à celle formulée par Calédonie Ensemble, le 17 décembre dernier mais « avec des conditions différentes », précise le FLNKS, qui a repris la main politique sur le dossier de l’usine du Sud début décembre.

Les indépendantistes espèrent faire émerger un consensus et trouver un autre repreneur que Trafigura au site de Vale.

Victor Tutugoro n’a pas souhaité s’exprimer concernant les échanges avec Sébastien Lecornu. Il indique cependant que des négociations sont en cours et que d’autres réunions sont prévues dans les prochaines semaines.

Les explications de Lizzie Carboni :