Le recrutement de 300 Indiens confirmé, Prony Resources va injecter 42 milliards de francs CFP dans l'usine du Sud

nickel
Le chantier du projet Lucy, à l'usine de Sud de Prony Resources, à Goro, en Nouvelle-Calédonie.
Le projet Lucy va impliquer 300 travailleurs indiens et 700 personnels locaux. Il doit être livré au second semestre 2023. ©Archives / NC la 1ère
Le Soenc nickel s'est entretenu avec Prony Resources, vendredi 22 avril, pour dénoncer le recrutement de 300 personnels indiens sur le chantier du projet Lucy, à l'usine du Sud. Durant cette réunion, la direction du site industriel a annoncé un investissement de 42 milliards de francs CFP.

Le chantier Lucy, la future unité de traitement et de stockage des résidus de l'usine du Sud, à Goro, a un besoin urgent de personnels. Trois cents Indiens viendront assurer le montage de neuf filtres sur site, pendant que 700 travailleurs locaux vont également travailler à ce projet.

La direction de Prony Resources a rencontré, vendredi 22 avril, au matin, le Soenc nickel, syndicat majoritaire du site industriel. Elle a alors annoncé un nouvel investissement de 42 milliards de francs CFP. "Au niveau de l'usine, il y a beaucoup de rénovations à mener. On nous a assuré que cela sera fait par des entreprises locales, avec un budget conséquent qui est équivalent à celui du projet Lucy et qui profitera aux entreprises locales, pour participer à la relance de l'économie calédonienne", explique Alexis Falematagia, responsable de section Soenc nickel à Prony Ressources.

Un présentation prévue la semaine prochaine au gouvernement

Le syndicat exige toutefois plus de transparence dans les prises de décisions et une meilleure communication avec les organisations syndicales. Il rappelle, notamment que, depuis l’an dernier, les salariés font partis des actionnaires de Prony Ressources.

Ecoutez Alexis Falematagia, au micro de Cédrick Wakahugnème :

L'usine du Sud emploie, actuellement, 1 200 salariés et les effectifs devraient atteindre 1 450 personnes, dès l'année prochaine, le projet Lucy doit être livré dans le courant du second semestre 2023.

Le Soenc nickel indique, par ailleurs, qu’une présentation du projet sera faite la semaine prochaine, en collégialité. Hier, le syndicat a rencontré Thierry Santa, membre du gouvernement en charge de l’emploi. L'exécutif devra, en effet, donner son feu vert aux demandes de visas des employés de l’entreprise indienne concernée.

Retrouvez, prochainement, le reportage d'Erik Dufour et Nicolas Fasquel.