Les masques obligatoires dès lundi dans les transports

coronavirus
Port du masque transports
Air Loyauté fournira des masques aux passagers.
Le port du masque d’abord conseillé sera désormais obligatoire en certaines circonstances à partir de lundi. C’est le cas notamment dans les transports terrestres, aériens et maritimes. Une obligation à laquelle devront se conformer les passagers.
 
Un déconfinement masqué pour les transports. Que ce soit pour Air Calédonie, Air Loyauté, les réseaux Tanéo, le Raï ou le Betico, la consigne est claire : le port du masque sera obligatoire avant tout embarquement. Sur la Grande Terre, l’achat d’un masque est facilité avec le ravitaillement des officines et des commerces depuis la semaine dernière. Dans les îles en revanche, la question est bien plus préoccupante. 
 

Peu de masques à Ouvéa

Depuis la fermeture des Loyauté et de l’île des Pins sur décision des coutumiers, les commandes de masques peinent à arriver. C’est le cas à Ouvéa, dans la seule pharmacie de l’île où la mesure est prise avec beaucoup de sérieux. « Dans l’urgence, j’aurai quelques masques pour dépanner des gens à qui éventuellement on pourrait refuser l’accès de l’avion s’ils n’en n’ont pas », explique Richard Beddoc, pharmacien sur l’île depuis dix ans. « Ensuite, il faudra qu’on fasse le point pour voir comment ça peut se régler ». 
 

Des masques en tissu à Lifou

A Lifou, les autorités locales ont joué la carte de l’anticipation. Le soutien des femmes a permis la confection de masques en tissu pour honorer les recommandations des autorités sanitaires.  « Aujourd’hui, ce sont les associations des femmes qui sont en première ligne. Elles ont des couturières, elles se connaissent entre elles, elles s’organisent » explique Robert Xowie, le maire de Lifou. « L’anticipation, ça veut dire qu’il y a une prise de conscience. A partir du moment où Aircal impose le port du masque dans l’avion, ils savent où se rendre pour en trouver ». Les passagers sont donc prévenus. Sans masque lundi, ils ne pourront embarquer dans les avions, les bus ou le bateau. Il faudra attendre la reprise de l’activité afin de pouvoir être ravitaillé en masques.
 

Les passagers du Betico, des réseaux Tanéo, du Raï et d’Air Calédonie devront s’équiper

De nouvelles habitudes à prendre pour les passagers du Betico. « Les masques sont obligatoires à partir de lundi et chaque passager devra systématiquement penser à apporter son masque » explique Edouard Castaing, le directeur de la Sudiles. « Si jamais les gens n’ont pas leur masque, ils ne pourront pas être admis à bord. On sera obligé de les empêcher de monter ». Même obligation pour les usagers d’Air Calédonie et des réseaux de bus Raï et Tanéo. Des précisions seront données lundi.
 

Air Loyauté fournit les masques

« Les passagers que nous transportons, que ce soit des rapatriements sanitaires ou les vols commerciaux, sont munis de masques de protection pour voyager », explique Michel Druet, le directeur d’Air Loyauté. Des masques fournis cette fois par la compagnie qui a pris cette décision. « Je pense que les prix des billets d’avion sont déjà assez conséquents, si en plus les gens doivent se débrouiller pour trouver des masques et au prix où ils sont vendus actuellement, ça va être assez compliqué pour eux ».