publicité

Jeux du Pacifique

rss

Médailles, galère et adieux : le journal des Jeux du samedi 13 juillet

Aux Jeux du Pacifique, la compétition est terminée pour la natation, le golf, le va'a ou encore le badminton... Elle s'est achevée samedi avec de nombreuses victoires calédoniennes, de l'argent, du bronze, des records battus mais aussi le désarroi des rameurs.

Les rameuses cagoues médaillées d'argent pour leur marathon V6 sur 24 km. © NC la 1ere
© NC la 1ere Les rameuses cagoues médaillées d'argent pour leur marathon V6 sur 24 km.
  • Rédactions de NC la 1ere et Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le

Natation : 49 médailles et sept records des Jeux

Florent Janin, multi-médaillés d'or et d'argent durant ces Jeux. © Samoa 2019
© Samoa 2019 Florent Janin, multi-médaillés d'or et d'argent durant ces Jeux.
• Ils ont bien mérité d'enfin se reposer. La locomotive de la délégation calédonienne, en termes de médailles balayées, tire sa révérence. En une semaine de compétition, en eau libre puis en bassin, les nageurs ont battu sept records des Jeux du Pacifique. Leurs 49 médailles (détail à retrouver ici) proviennent de 25 courses gagnées, onze deuxièmes places et trois médailles de bronze.

• Pour le dernier soir de finales, le record des Jeux est amélioré en 4x50 m quatre nages mixte, par Emma Terebo, Thomas Oswald, May Doven et Florent Janin (1'49"18).

• Thibault Mary boucle avec puissance un 200 m papillon qui bat également le meilleur résultat, en 2'02"29. Même scénario (or et record), au terme d'un 50 m nage libre serré, pour Julien Pierre Goyetche en 23"03. Florent Janin est en argent (23"13).

• Il y a, ce samedi, la victoire d'Emma Terebo, aussi dans un 50 m nage libre très disputé, sur un temps de 26"41. Et l'échappée de Maiana Flament dans le 400 m nage libre, en or à 4'27"96. Charlotte Robin s'octroie le bronze (4'42"35). Encore l'or, de Julie Decaix sur 200 m papillon, en 2'30"94. Elle devance Maiana Flament (2'31"24). N'échappent aux torpilles, ce soir, que les 100 m brasses ou le 400 m nage libre. 
 

Les golfeurs raflent tout l'or

© Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
© Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
• Après quatre jours de compétition, les golfeuses et golfeurs calédoniens ont remporté les quatre titres du tournoi, sur le Royal Samoa golf course. Avec un finish en beauté chez les golfeuses. Emilie Ricaud, plusieurs fois championne de Calédonie, va assurer le show tout au long du parcours et réussir un birdie au huitième trou. Un gain de points qui lui offre la médaille d'or par équipe. 
 
© Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
© Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere

• Le duo Emilie Ricaud-Ariane Klotz fonctionne face aux Samoanes. Si la première renouvelle l'exploit en individuel, son aînée prend la deuxième place sur le podium. 
© Samoa 2019
© Samoa 2019
• Chez les garçons, idem. Par équipe ou en individuel, Adrien Pérès, Morgan Dufour, Guillaume Castagne et Dylan Benoit remportent la médaille d'or.
 

Or et argent en para-tennis de table  

Véronique Lussiez médaillée d'argent au para-tennis de table. © Martin Charmasson / NC la 1ere
© Martin Charmasson / NC la 1ere Véronique Lussiez médaillée d'argent au para-tennis de table.
Le para-tennis de table a également terminé en beauté. Avelino Monteiro a remporté samedi soir la finale individuelle sur le complexe sportif de Falatea. Véronique Lussiez gagne la médaille d'argent. 
 

Le badminton gagne le double dames

Au badminton, la paire Kou-Matauli gagne la finale du double dames. © Martin Charmasson / NC la 1ere
© Martin Charmasson / NC la 1ere Au badminton, la paire Kou-Matauli gagne la finale du double dames.
Parmi les partants, les joueurs de badminton. Ils s'en vont après la victoire, samedi soir, en double dames, de Johanna Kou et Dgeniva Matauli. Les Calédoniennes ont eu le dessus sur les Fidjiennes Gibson et Whiteside. Le badminton ramène six médailles dans ses bagages, dont deux or.
© Samoa 2019
© Samoa 2019
 

Juliette Bone brille à la voile

© Christian Favennec / NC la 1ere
© Christian Favennec / NC la 1ere
La voile continue, dans différentes catégories masculines. Et sur le plan d'eau de Mulifanua, Juliette Coste a transformé l'essai en Laser féminin. Après une semaine de régates, et après avoir garanti une large avance sur ses concurrentes, la navigatrice a été récompensée de ses efforts, ce samedi matin par une médaille d’or. Elle l'emporte sur la Samoane Bianca Leilua et l'Australienne Van De Herik. La Calédonie reçoit aussi le bronze en Laser par équipe. 
 

Les rameurs forcés à renoncer, deuxième place des rameuses

© Christian Favennec / NC la 1ere
© Christian Favennec / NC la 1ere
• La compétition de va'a qui s'achève aura été mouvementée, chez les hommes. Dans l'après-midi, les Cagous ont terminé l’aventure Apia 2019 sur une note amère. Contraints d’abandonner en cours de marathon sur V6 après seulement une dizaine de minutes.

• Les pirogues tahitienne et calédonienne se sont percutées à plusieurs reprise. La coque de la première a cogné le flotteur de la seconde. Un flotteur tellement détérioré que les rameurs du Caillou ont été forcés d'en rester là. 

• Une réclamation a été examinée, par suspicion d'un fait exprès tahitien, mais elle n'a pas été retenue. La décision finale confirme donc la victoire de Tahiti, l’argent pour Wallis et le bronze pour Fidji. Les Cagous sont hors course. 

• Une conclusion pénible qui ne doit pas faire oublier l’exploit de nos rameurs. En V6 comme en V12, sur 500 mètres, ils ont réussi le tour de force de détrôner les imbattables Tahitiens et de ramener deux médailles d'or. Les Cagous ont aussi été chercher l'argent en V1 à travers Titouan Puyo, et Albert Mainguet. 
 
Samedi matin, les rameuses cagoues sont arrivées deuxième du marathon V6 24 km. © William Lecren / NC la 1ere
© William Lecren / NC la 1ere Samedi matin, les rameuses cagoues sont arrivées deuxième du marathon V6 24 km.
• Ne pas oublier non plus que les Calédoniennes obtiennent trois fois l'argent par équipes. Notamment aujourd'hui sur le marathon 24 km, que leur V6 termine en 2h 03 mn 11. Derrière Tahiti (1h 59 mn 49) et devant les îles Cook (2h 09mn 57). 
 

Les basketteurs de Guam ont été les plus forts

© Françoise Tromeur / NC la 1ere
© Françoise Tromeur / NC la 1ere
Les Calédoniens se sont battus jusqu'au bout, samedi midi, sur le complexe sportif de Falatea. Mais l'écart était trop grand et le constat, sans équivoque : les Guamiens ont été plus forts. Avec un score final de 89-61, les champions 2015 du Pacifique se sont largement imposés contre des Cagous qui avaient pourtant bien résisté, pendant deux quarts-temps.
Guam, qui prend la tête de la pool A, aura prochainement Fidji sur son chemin, et c'est Tahiti que la Calédonie rencontrera la semaine prochaine en phase finale. 
 

Au tableau des médailles

© Samoa 2019
© Samoa 2019
Samedi en début de nuit, le tableau officiel affichait 92 médailles calédoniennes : quarante-et-une en or, 27 en argent, 24 en bronze. Le Caillou conservait la tête en nombre de médailles, devant Samoa et Fidji. Et vu le nombre d'or, le classement était : 1er, Nouvelle-Calédonie - 2e, Samoa - 3e, Tahiti.
 

La page spéciale télévisée

PAGE SPECIALE APIA DU 13 07 2019

 

Ça se passe… lundi ! 

Pas de journal des Jeux le 14 juillet, ni de page spéciale télévisée : dans ce pays très religieux, les athlètes ont repos obligatoire le dimanche. La compétition revient lundi, en deuxième semaine, avec plusieurs sports qui entrent en jeu : l’athlétisme, le judo, le tir, et des disciplines comme le touch rugby et le netball (mais aucun Calédonien n’y concoure). 
 

Clin d'œil aux judokas

Puisqu'on parle du judo qui commence lundi, la sélection calédonienne a reçu un petit message. Un coucou et des encouragements de Clarisse Agbegnenou et Marie-Eve Gahié. Riens de moins qu'une triple championne du monde et une vice-championne...
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play