nouvelle calédonie
info locale

Municipales 2020 : que retenir du premier tour en Nouvelle-Calédonie ?

élections
Mosaïque 1er tour
Acteurs marquants de ce premier tour : Robert Xowie, la dépression Gretel, Sonia Lagarde, Willy Gatuhau, l'Eveil océanien ou encore Générations NC. ©NC la 1ere
La Nouvelle-Calédonie a vécu un premier tour mémorable. Pas à cause du coronavirus, mais de la dépression Gretel qui a secoué la Grande terre en pleines opérations de vote et de dépouillement. De quoi expliquer en partie la faible participation. Onze maires sur 33 voient leur liste l'emporter.

Les grandes leçons du scrutin

Générations NC et l’Eveil océanien devraient avoir des représentants au sein des communes de l'agglomération nouméenne, et certainement à La Foa pour Nicolas Metzdorf. 
• La stratégie unitaire des indépendantistes aura été payante dans le Grand Nouméa : après douze ans, ils réintègrent le conseil municipal de la capitale, avec deux sièges. Ils peuvent aussi espérer être présents dans les assemblées de Païta et Dumbéa. Sans compter le Mont-Dore, seule commune de l’agglo où les indépendantistes siégeaient toujours. 
• Toujours dans le Grand Nouméa, on se dirige vers une quadrangulaire à Dumbéa, à Païta et au Mont-Dore. Même cas de figure à La Foa et à Bourail.      
• A Nouméa, seule Sonia Lagarde, maire sortante, a su tirer son épingle du jeu. Elle totalise près de 64% des suffrages avec une faible participation.
Victoires des maires de Lifou, Touho, Houaïlou, Ponérihouen
• Et à Boulouparis, résultat notable de Pascal Vittori : le président de Tous Calédoniens ! obtient près de 55% des voix, et 18 sièges sur 23.

L'analyse globale de Claudette Trupit :

Municipales 2020, les résultats globaux

 
Municipales 2020, dépouillement par Sonia Lagarde
©NC la 1ere

 

Les vainqueurs du premier tour

Les candidats aux municipales ont jusqu’à mardi, 18 heures, pour se déclarer en vue du second tour prévu dimanche. Mais dans une commune sur trois, les jeux sont déjà faits. Dans les communes de plus de mille habitants, sept listes l’ont déjà emporté, puisqu'elles ont raflé plus de 50% des suffrages exprimés. On retiendra le plébiscite de Robert Xowie à Lifou, la victoire sans appel de Sonia Lagarde à Nouméa, la belle reconduction de Pascal Sawa à Houaïlou. Mais aussi les succès de Pierre-Chanel Tutugoro à Ponérihouen, Alphonse Poinine à Touho, Yann Péraldi à Pouembout et Pascal Vittori à Boulouparis. 
Le point avec Malia-Losa Falelavaki :

Municipales 202, les vainqueur du premier tour

Dans les communes de moins de mille habitants, il n'y avait de toute façon qu'un seul tour. Trois maires sortants voient leurs listes en tête, à Farino, Belep et Moindou. A Sarraméa, c'est Prisca Holéro qui mène. En 2014, ça ne lui avait pas assuré la mairie.
Le point de Jeannette Peteisi : 

Municipales 2020, les quatre «petites» communes

 
 
coupure électricité bureau central koné
©Camille Mosnier

 

L'effet Gretel

L'annulation éventuelle du premier tour aura alimenté bien des discussions, cette année. Dans l'Hexagone, le débat concernait le coronavirus. Sur le Caillou, il était soufflé par une dépression tropicale. L'approche de Gretel, le passage progressif de la Grande terre en alerte 1, les montées d'eau, les vents vioents... Tout cela a perturbé le scrutin en bien des points, allant jusqu'à inonder des bureaux de vote dans la Chaîne, ou à les plonger dans le noir. Et pour rappel, pas d'école ce lundi, nulle part en Calédonie.
 
Municipales, bureau de vote inondé à Bas-Coulne, Hienghène.
Bureau de vote inondé à Bas-Coulne, Hienghène. ©Camille Mosnier / NC la 1ere
 

Une bien faible participation

Ce premier tour n’a pas fortement mobilisé les électeurs calédoniens. A 18 heures, le taux de participation se montait à 52,87 %. Ce qui s’explique sans doute par les intempéries, mais pas seulement.
Décryptage avec les chefs de file de différents partis, par Danièle Dambreville

Municipales, taux de participation

 
Municipales 2020, Nina Julié
Nina Julié dans son bureau de vote mondorien. ©NC la 1ere
 

Générations NC et l’Eveil océanien s'enracinent

Deux jeunes mouvements politiques participaient pour la première fois aux municipales. L’Eveil océanien, qui a réalisé une percée l'an dernier aux provinciales, était déjà présent à la province Sud, au Congrès et au gouvernement. Il va désormais pouvoir faire son entrée dans les conseils municipaux. Concernant Générations NC, il existe bel et bien une base électorale au parti créé par Nicolas Metzdorf et Nina Julié dissidents de Calédonie ensemble. L'un et l'autre se taillent de beaux succès, le premier menant de 67 petites voix à La Foa et la seconde arrivant derrière le maire sortant au Mont-Dore.
Le point de Malia-Losa Falelavaki, Antoine Le Tenneur et Nicolas Fasquel :

Municipales 2020, Générations NC et l'Eveil océanien

 
 

CE en recul dans l'agglo

Ce premier tour des municipales n'a pas souri à Calédonie ensemble. Ses candidats dans le Grand Nouméa affichent notamment des résultats médiocres.
Le point avec Claudette Trupit :

Municipales 2020, Calédonie ensemble encaisse


Retrouvez ici les résultats définitifs fournis par le haut-commissariat :