​​Nouméa Women’s forum : le leadership féminin dans le monde du travail mis à l'honneur

femme
Nouméa Women's Forum : l'évènement se poursuit
Un événement organisé autour du "leadership au féminin dans le monde du travail" qui se déroulera jusqu'au 31 juillet 2021. ©Ondine Moyatea-Fernandez
Depuis hier, s’est ouvert le Nouméa Women’s Forum. Un événement organisé autour du "leadership féminin dans le monde du travail".

Ce 29 juillet 2021, s’est ouvert le Nouméa Women’s Forum. Les discussions concernant l’avenir des femmes dans les entreprises se poursuivront jusqu'à samedi. L’objectif ? Dégager les 10 actions fortes pour promouvoir les femmes au sein des entreprises. Et pour cette première édition, le constat est rassurant : une centaine de femmes étaient au rendez-vous sur la journée d’hier. Avec comme principale volontée : s’informer. 

La femme est en train de s’émanciper, mais il faut aussi aider beaucoup la femme océanienne dans son cursus de développement économique. C’est difficile parce que cela reste encore ancré dans nos croyances, (...) la femme a du mal à prendre sa place. C’est important aujourd’hui d’en parler.

Marielle Haeweng, retraitée, originaire de Bourail

 

“Moi ce que je voulais c’était apporter toute mon expérience. On essaye de voir ce que l’on peut faire pour les femmes. Ce que je voudrais, c'est que les femmes puissent s'exprimer. Les femmes kanak ne s'expriment pas beaucoup", a déclaré Lydia Gracia, gérante de société. 

Noumea Women's Forum
Depuis le 29 juillet s'est ouvert le Noumea Women's Forum. Une centaine de femmes étaient au rendez-vous. ©Ondine Moyatea-Fernandez

Des inégalités qui persistent entre les hommes et femmes
 

Pour rappel, cet événement est organisé autour du "leadership au féminin dans le monde du travail". Selon les chiffres de l’ISEE, les femmes, bien que parfois plus diplômées, cumulent des salaires inférieurs aux hommes et sont 2 fois plus exposées au travail à temps partiel que les hommes. 

Parmi les intervenantes durant cette journée, Catherine Ris, vice-présidente de l’UNC était également présente. Elle s'est exprimée sur les inégalités entre les hommes et les femmes. 

On se satisfait de voir les statistiques évoluer favorablement mais à un rythme qui n'est lui pas du tout satisfaisant. Et parfois en activant les bons leviers - qui pour moi passent par la réglementation, mais une réglementation qui doit être réfléchie entre différents acteurs et notamment les professionnels et institutions - on gagne plusieurs décennies.

Vice-présidente de l'UNC


Vous l’aurez compris, c’est donc avec beaucoup d’espoir que les femmes du monde économique échangeront jusqu’au samedi 31 juillet. 

Reportage d'Ondine Moyatea-Fernandez