nouvelle calédonie
info locale

Oma redevient dépression, le Nord s'organise après le report de sa rentrée

cyclones
Carte satellite Oma, 17 février à 11 heures
Carte satellite montrant Oma dimanche à 11 heures. ©Météo-France NC
Selon les derniers bulletins diffusés par Météo-France NC dimanche, Oma passait de cyclone à dépression tropicale forte. La Calédonie était suspendue à sa lente évolution. Pendant ce temps, le report de la rentrée scolaire en province Nord s'organisait.
[MISE A JOUR DE DIMANCHE SOIR] 

Même le dimanche, les communiqués pleuvent, en provenance des établissements scolaires et des communes du Nord de la Calédonie (lire en encadré). Il faut bien se réorganiser, suite au report de la rentrée pour tous les élèves scolarisés en province Nord. La nouvelle a été annoncée samedi soir, avant le transport et la rentrée des internes qui auraient dû se faire à partir de ce dimanche - le Sud et les Loyauté ne sont pas concernés par ce report.
 

Annonce du report de la ren... by on Scribd

 

Consignes

«Ce matin, on s'est réunis pour en discuter. On a reçu les consignes qui sont données par les autorités», raconte par exemple le proviseur du lycée de Poindimié, Michel Rétail, qui précise: «On aura d'autres informations sur la rentrée des internes, mais on ne sait pas encore si elle pourra se faire mardi soir.»
Ses explications recueillies par Marguerite Poigoune. 

«Principe de précaution»

C'est en invoquant «le principe de précaution» et «la sécurité de notre population» que la troisième vice-présidente de la province Nord explique pourquoi un tel choix a été fait . «On pense quand même que [le cyclone Oma] touchera l'Extrême-Nord, développe Nadège Faivre. On nous indique qu'il portera beaucoup de pluies avec lui. Nous avons sept internats, et beaucoup situés dans l'Extrême-Nord. Il s'agit de l'hébergement des enfants.»
 

«En concertation»

«Il y a aussi tous les transports, ajoute l'élue. C'est du multicompétences. Les communes nous consultaient, nous avons fait le point avec la direction de la sécurité civile, avec les services météo et tout autre direction idoine... Et c'est en totale concertation que nous avons pris cette décision pour la sécurité de tous.» Il ne restait aux familles qu'à faire en fonction.
Le reportage de Cédrick Wakahugnème et David Sigal.
©nouvellecaledonie
 

Dernier bulletin météo

Pendant ce temps, Oma continuait à faire du surplace. Dimanche après-midi, le phénomène redevenait une dépression tropicale forte. A 17 heures, il était localisé à environ 450 km de Belep et restait quasi-stationnaire à l'Ouest de Santo. La pression au centre d'Oma était estimée à 980 hPa et le phénomène générait des vents de l'ordre de 110 km/h, avec des rafales à 155 km/h. 
 

A 200 km de Belep lundi soir

«Dans les prochaines 24 heures, estimait Météo-France NC dans le bulletin de 19h26, Oma devrait commencer à se déplacer vers le Sud-Sud-Ouest pour se situer à environ 200 km dans le Nord de Belep lundi en fin de journée.» Les prévisions ont en tout cas poussé la situation à prévoir le déclenchement de l'alerte 1 à 23 heures dans la nuit de dimanche à lundi, pour sept communes du Nord: Belep, Hienghène, Kaala-Gomen, Koumac, Ouégoa, Pouébo et Poum.
En pratique
A HOUAILOU
L'internat de Do Neva ouvrira mardi, à partir de 16 heures, annonce le groupement scolaire. Mercredi, le programme d'accueil reste le même à part un petit changement l'après-midi.

A POINDIMIE
• Le service de transport scolaire reprendra à partir de mercredi, aux horaires habituels, informe la mairie, qui «demande avec insistance à la population de respecter les consignes de vigilance données par la sécurité civile […] et de prévoir des réserves».
• L'école catholique d'Ometteux fera sa rentrée jeudi, à 8 heures. 
 
A POUEBO
La commune demande expressément «aux parents de garder leurs enfants et aux transporteurs, de ne pas effectuer le transport des élèves». Mais aussi «de suivre les informations concernant l'évolution du cyclone Amo [sic!] et de prendre toutes les dispositions nécessaires» (numéros d'urgence à la mairie en cas de problème: 75 64 93, 87 02 50, 75 64 85).

A TOUHO 
Le centre de formation professionnelle Anselmo-Riahi est lui aussi concerné par le report de la rentrée dans le Nord, précise la Defij.
Publicité