La polémique autour d'Air Calédonie atterrit au Congrès

économie
Polémique autour d'Air Calédonie au Congrès, 28 mai 2020
©NC la 1ere
Turbulences dans l'hémicycle du Congrès, qui a évoqué ce jeudi le rapport consacré à Air Calédonie par la Chambre territoriale des comptes. Le président de la province Îles a répété que l'augmentation des prix post confinement n'était pas une urgence, et questionné la gouvernance de la compagnie. 
[MISE À JOUR AVEC COMMUNIQUÉ SÉNAT COUTUMIER]

Jacques Lalié avait fait savoir ses positions via un courriel au PDG d’Air Calédonie.Ce jeudi, c’est publiquement, devant les élus du Congrès, que le président de la province des Îles a désavoué les décisions prises par le conseil d’administration d’Air Calédonie. 
 

Jacques Lalié pour un conseil de surveillance

Jacques Lalié est allé jusqu’à remettre en question le mode de gouvernance de la compagnie. Pour lui, l’augmentation du prix des billets d’avion, à savoir 350 F par vol après la sortie du confinement, n’est pas une urgence. Il préconise un conseil de surveillance.
 

La réponse du PDG

Réponse de Samuel Hnepeune, le dirigeant d'Aircal : toutes les décisions sont validées par le conseil d’administration de la compagnie… dont la province des Îles est actionnaire ! 
 

Calédonie ensemble prône le dialogue

Pour Calédonie Ensemble, le dialogue avec les coutumiers doit impérativement être maintenu pour éviter tout débordement. Référence au drame de Maré, en 2011.
 

AEC soutient Aircal

Seul groupe à soutenir ouvertement le plan de sauvegarde d’Air Calédonie, l’Avenir en confiance. Il considère que les usagers doivent aux-aussi contribuer à sauver la compagnie.
 

Associer les coutumiers, dit l'Uni 

L’Uni, elle, a appelé à ce que les coutumiers soient davantage associés aux prises de décision de la compagnie.

Un compte rendu de Dave Waheo-Hnasson et Laura Schintu : 
©nouvellecaledonie
 

Rapport de la CTC

Ces échanges ont eu lieu alors qu'il était question du rapport consacré par la Chambre des comptes à la gestion d'Aircal depuis 2013 (à retrouver ici). Le texte prenant acte du débat au Congrès a été adopté. Même chose pour les autres projets de délibération.
 

Milliards injectés au Ruamm

En début de séance, il a ainsi été (de nouveau question) des cinq milliards à injecter dans les caisses du Ruamm. Cette fois, il s'agissait de fixer les modalités de l'opération, qui consiste à prélever la somme dans les branches vieillesse et prestations familiales de la Cafat. Egalement votés, un texte sur la continuité territoriale. Ou la création d'une formation pour les équipiers de sécurité civile au sein du service militaire adapté. 
 

Le sénat coutumier s’en mêle 

Dans un communiqué, le sénat coutumier prend position dans le dossier qui oppose Aircal aux usagers des îles. 
Le sénat coutumier estime que « dans la négociation en cours, le plus grand effort appartient à la compagnie Air Calédonie et non aux usagers ». 
Un communiqué à lire ci-dessous : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live