Premiers pas d'un député, portraits de Wali Wahetra et de Manuel Millar, dernière ligne droite : le journal des législatives 2022 en Nouvelle-Calédonie, n°7

élections
Dans notre compte-rendu quotidien de la campagne pour les législatives en Nouvelle-Calédonie, a quoi ressemblent les premiers jours d'un député ? Les portraits de Wali Wahetra et de Manuel Millar. À cinq jours du premier tour, les candidats répondent aux questions des internautes.

Les 17 candidats sont entrés dans la dernière ligne droite de cette campagne législatives 2022 en Nouvelle-Calédonie. Alors que les électeurs se prononcent dimanche 12 juin, les prétendants à la députation organisent leurs derniers meetings.

 

#Demandez le calendrier 

Le premier tour des législatives c’est ce week end. Et dans quinze jours deux des 17 candidats sauront s’ils doivent s’envoler pour Paris. Le calendrier des premiers jours du ou de la député sont déjà sur l’agenda du Palais Bourbon. Explications de William Kromwel.

C'est le 21 juin que les député de la mandature 2017-2022 achèvent leur mandat. Tous les nouveaux députés élus, ou les réélus, convergent alors vers le Palais Bourbon à Paris, siège de l'Assemblée nationale. Il s'agit alors de réaliser les formalités administratives, s'installer dans son bureau, ou de découvrir les us-et-coutumes des lieux. C'est aussi à ce moment que les députés constituent, ou rejoignent, les différents groupes politiques, et se positionnent dans une des huit commissions de l'Assemblée nationale. 

Le mardi 28 juin, à 15 heures précises, ce sera alors le moment de l'ouverture de la 16e législature de la Ve République. C'est ce jour-là, aussi, que sera élu le président de l'Assemblée nationale.

Le lendemain, les députés qui n'ont pas rejoint de groupe parlementaire, les non-inscrits, se positionnent dans une des huit commissions permanentes. Le 30 juin, le président et les présidents de groupe décident de la répartition des sièges dans l'hémicycle, y compris pour les non-inscrits. 

Ils s'y retrouveront quelques jours plus tard pour le discours de politique générale du chef du gouvernement. 

 

#Onvousrépond

A l’approche des législatives, qu’est-ce que vous aimeriez demander aux candidats ? NC la 1ère lançait cet appel courant mai, sur sa page Facebook. Parmi les retours des internautes, la rédaction a sélectionné sept questions. Six qui s'adressent à tous, et une qui est spécifique à chacune des deux circonscriptions. Les réponses aux deux premières questions, qui concernent l’avenir institutionnel, ont été diffusées ce mardi sur notre site : ici et .

 

#Portrait de Wali Wahetra 

wali wahetra
Wali Wahetra, candidate du FLNKS, pour les législatives 2022, dans la première circonscription. ©NC La 1ère

 

Elle est la candidate du FLNKS, indépendantistes et nationalistes, dans la première circonscription. Faisons connaissance avec Wali Wahetra, 52 ans, qui se lance pour la première fois dans la course aux législatives. Un portrait signé Malia-Losa Falelavaki. 

 

Walisaune Wahetra est née le 6 avril 1970 à Wé, dans l’île de Lifou. Son enfance se déroule à la tribu de Kedeigne, dans le district de Lössi. Après une scolarité sur le Caillou, elle part en France poursuivre ses études. La jeune femme obtient une licence en sciences de l’éducation, diplôme professionnel de l’enseignement. Professeure des écoles  au retour, puis directrice d’une école sur Drehu, il s’agit d’une mère de famille très active au sein de sa tribu et de diverses associations.  

Wali Wahetra s’avère, entre autres, auteure d’un ouvrage sur les mariages arrangés intitulé « Que la parole s’accomplisse ».  Elle est engagée politiquement depuis des années au sein du Palika. L’enseignante de Lifou a été élue en 2019 à  l’assemblée de la province Îles et au Congrès, où elle est vice-présidente de la commission enseignement et culture.  

Elle se présente pour la 1ère fois aux législatives, comme candidate du FLNKS, indépendantistes et nationalistes. Son suppléant est Fidel Malalua, du Parti travailliste, par ailleurs vice-président du syndicat USTKE. 

>> La candidate Wahetra était l'invitée du journal télévisé,  dimanche 22 mai. Entretien à retrouver ici.  

 

#Portrait de Manuel Millar  

Manuel Millar durant la campagne des législatives de 2017.
Manuel Millar durant la campagne des législatives de 2017. ©NC la 1ère

Comme en 2017, Manuel Millar vise la députation. Il se présente à nouveau dans la seconde circonscription, sans étiquette, et avec Pelekualoa Tuakoifenua comme suppléant. Son portrait réalisé par Lizzie Carboni. 

Marié et père de trois enfants, Manuel Millar a découvert pour la première fois la Nouvelle-Calédonie en 1985, et en est très vite tombé amoureux. Il s’y installe définitivement dix ans plus tard, une fois retraité de sa carrière militaire. Aujourd’hui âgé de 65 ans, il représente une candidature pour le moins atypique : ce radiesthésiste, gérant d’une société de construction, prône le recours aux énergies issues du cœur de Voh pour lutter contre les fléaux de la société calédonienne. En politique, l’homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’en 2017, il était également candidat dans la seconde circonscription, où il a obtenu 155 bulletins sur son nom. Il a enchaîné avec les élections sénatoriales la même année et compte bien faire de même, en 2023. 

 

#En campagne 

Véronique Pagand, candidate dans la seconde circonscription, en campagne sur la côte Est : 

Muneiko Haocas et son équipes ont distribué des tracts dans le Nord en ce début de semaine :

Tout comme Thierry Santa, également à Koné :

Déplacement à l'Île des Pins pour Philippe Dunoyer, avec un passage au marché de Vao :

#A l’agenda mercredi 

  • A 9 heures, Muneiko Haocas à Sarraméa, à la mairie, pour une réunion publique.
  • De 14 heures à 20 heures, meeting final de Wali Wahetra et Gérard Reignier à Nouméa, à la Vallée-du-Tir. 
  • A 18 heures, meeting final de Nicolas Metzdorf à Païta au Dock socioculturel.
  • A 18 heures, Guy-Olivier Cuénot en réunion publique à Nouméa, Kaméré.
  • Pascal Lafleur à Lifou. Sa suppléante Pascale Daly à Nouméa en réunion à 18 heures à la permanence électorale.
  • A 18 heures, meeting de clôture de Philippe Dunoyer, à Nouméa, à l’hippodrome Henry-Milliard
  • A 18 heures, meeting final de Manuel Millar dans la salle d'honneur de la mairie du Mont-Dore, à Boulari. 
  • A 18 heures, Thierry Santa au centre culturel du Mont-Dore, à Boulari.

 

#Sur nos antennes 

NC la 1ère se mobilise en télé, en radio et sur le web pour faire vivre la campagne des législatives en Nouvelle-Calédonie : 

 

  • Jeudi 9 juin, à 20 heures, débat télévisé entre candidats de la seconde circonscription. Sont invités : Alain Descombels, Nicolas Metzdorf, Gérard Reignier et Thierry Santa. 
  • A 6h30, journal de campagne dans la matinale radio
  • Peu après 7 heures, invité de la matinale radio spéciale législative. Ce mercredi, place à Alain Descombels.
  • Vers 19 heures en semaine, publication sur le site du journal de campagne numérique.   
  • A 19h30, journal de campagne dans le journal télévisé, sauf jeudi, avec la page culture. 
  • Cette semaine, modules #onvousrépond avec les questions des internautes aux candidats. 

Les candidats aux législatives 2022 dans la première circonscription.
Les candidats aux législatives 2022 dans la première circonscription. ©NC la 1ère

Législatives, les candidats dans la seconde circonscription de Nouvelle-Calédonie, V2
Les candidats dans la seconde circonscription de Nouvelle-Calédonie. ©NC la 1ère