Sept jours de commémorations autour de "la Monique" prennent fin à Maré

hommage maré
Hommage aux disparus de "La Monique", le 31 juillet 2022, au monument de Tadine. Maré
Hommage aux disparus de "La Monique", le 31 juillet 2022, au monument de Tadine. ©Lina Waka-Ceou / NC la 1ère
Comme chaque 31 juillet depuis plusieurs années, le dernier départ de "la Monique" avant de disparaître à jamais a été remémoré ce dimanche, à Maré. La fin d'une séquence mémorielle voulue cette année à l'échelle de toute la Nouvelle-Calédonie.

De Nouméa, jusqu’à Maré. C’est à Tadine qu’a été vécue ce dimanche la dernière étape mémorielle destinée à commémorer le drame de la Monique à l’échelle du pays.

©nouvellecaledonie

De Nouméa à Ouvéa

Chaque année, une cérémonie est organisée sur Nengone en mémoire des 126 personnes disparues en même temps que le navire, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1953. Un bateau qui a quitté l’île mais n’est jamais arrivé sur la Grande terre. La différence avec les années précédentes, c’est que pour ce 69e anniversaire, et en prélude du soixante-dixième, des rendez-vous de la mémoire ont eu lieu ces derniers jours à Nouméa, Koné, Bourail, Ouvéa et Lifou. Puis fin du voyage à Tadine, donc, à travers des chants, des danses et des dépôts de gerbes. Au moins une dizaine de Si Nengone se trouvaient à bord de La Monique, et c’est une histoire à transmettre.

Maryline Sinewami, maire de Maré, évoque "La Monique" avec Lina Waka-Ceou

Monique, Maré, enfants, hommage, 31 juillet 2022
Participations des enfants à la commémoration. ©Lina Waka-Ceou / NC la 1ère