publicité

La fin du blocage se profile à Kouaoua

Bloquée depuis près de trois mois, la situation semble évoluer dans le bon sens, à Kouaoua. D’après nos informations, un accord a été trouvé cet après-midi après une réunion entre le collectif qui fermait l’accès au centre minier SLN, la société et les coutumiers.

Le blocage des sites miniers de la SLN à Kouaoua, 8 août 2018. © NC la 1ère / Claude Lindor
© NC la 1ère / Claude Lindor Le blocage des sites miniers de la SLN à Kouaoua, 8 août 2018.
  • Valérie Jauneau, avec F.T.
  • Publié le
Les trois parties se donneraient une semaine pour finaliser cet accord. Mais la fin du blocage de l’accès à la mine de Méa, qui dure depuis début août, serait en vue. Selon une source proche du dossier, le timing était le bon pour une reprise du dialogue et une avancée. Rappelons que la province Nord a signé, vendredi dernier, un arrêté annulant l’autorisation d’exploitation des trois nouveaux gisements de la SLN.
 

Sous la menace d'une expulsion

Le collectif n’avait donc plus de raison de continuer à maintenir le blocage. Un blocage motivé par des raisons écologiques. Les manifestants se trouvaient sous la menace d’une procédure d’expulsion, engagée par la société Le Nickel. Celle-ci avait fermé son site de Kouaoua à la mi-août. La SLN estimait que les conditions de sécurité n’étaient plus réunies pour les salariés et sous-traitants, du fait de ce blocage et des incendies à répétition contre la serpentine. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play