Poé : où en est la prolifération des algues vertes sur le littoral ?

environnement bourail
La marée verte à Poe Beach en janvier 2018
Le littoral de Poe touché par une marée d'algues vertes en janvier 2018

Ce mardi a été présentée une étude scientifique sur les causes de la marée verte de Poé, qui a eu lieu en 2018. Pour rappel : des tonnes d’algues vertes s’étaient échouées sur la plage de la commune de Bourail. 

Bonne nouvelle, il n'y a plus aucune trace d'algues vertes sur la plage de Poé. Un soulagement pour les acteurs locaux car une marée verte avait touché la plage de la commune de Bourail en janvier 2018. Cette prolifération proviendrait des engrais inorganiques répandus sur le golf de Deva lors de sa création. L’azote contenu dans ces engrais aurait donc favorisé l’efflorescence de l’algue verte, selon une étude menée par des scientifiques présentée mardi 15 juin.

Afin de prévenir la prolifération de ces algues, des mesures avaient aussitôt été mises en place par le golf de Deva. "L’étude montre bien que lorsqu’on a fait pousser le gazon du golf, on a utilisé énormément d'engrais et ils se sont retrouvés dans le lagon et ont conduit à cette explosion d'algues", précise Emmanuel Couture, chargé de mission à la direction du développement des territoires de la province Sud. 

Des efforts encourageants 

A la suite de ces dégâts, le golf a mis en place des mesures de prévention strictes autour de cette marée verte. Les efforts en matière d'environnement et d'écoresponsabilité instaurés par le golf ont entraîné des résultats encourageants. Les scientifiques notent cette année une production d’azote divisée par 10 et donc un taux très faible d'algues dans les eaux du lagon.

Bien que le développement des algues soit faible aujourd’hui, des mesures de suivi sont préconisées afin de protéger cette zone placée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le reportage sur place de Brice Bachon et Nathan Poaouteta :