Des épisodes pluvieux prévus vendredi après-midi et soir

intempéries province nord
61d7c6759f2d2_270138649-246578450929532-4191493069413122049-n.jpg
A Touho, un éboulement a eu lieu sur la RPN 10, au niveau du col de Pouiou. ©Ambre Lefeivre
Quinze communes restent placées en vigilance jaune par Météo France Nouvelle-Calédonie, ce vendredi 7 janvier, avant une possible accalmie prévue, ce week-end. Quelques éboulements ont eu lieu sur la transverale Koné-Tiwaka.

Quinze communes de Nouvelle-Calédonie restent en vigilance jaune, ce vendredi. Le nord de la Grande Terre est concerné, à partir d'une ligne comprise entre Poya et Houaïlou.

Tous les axes routiers sont pour le moment praticables, à l'exception de transversale Koné-Tiwaka, qui recense plusieurs éboulements. L'un d'eux a eu lieu sur la RPN 10, au col de Pouiou, à 9 km de la sortie de la transversale. La gendarmerie est sur place et assure le maintien de la circulation, dans l'attente d'un déblaiement par les services municipaux et provinciaux.

Plusieurs panneaux de signalisations sont en place. Les usagers sont appelés à la plus grande prudence, car la pluie continue de tomber et d'autres éboulements peuvent se produire.

Des cellules orageuses toujours actives

Le temps commence à s’assombrir en province Nord. "La zone humide et instable s'est déplacée vers le nord, comme cela était annoncé. On peut dire qu'il y a des cellules orageuses qui touchent le nord-est, à Touho, à Poindimié et à Hienghène", observe Virgil Cavarero, chef prévisionniste à Météo France Nouvelle-Calédonie.

"On a eu des fortes cumuls, tout de même moins forts qu'hier, autour de 100 mm sur Touho et Poindimié, en début de matinée et en attend encore de l'activité orageuse, cet après-midi, mais plutôt sur la chaîne et le nord-ouest. La nuit prochaine, cela devrait continuer à se décaler vers le nord, donc on attend encore de l'activité sur Belep et sur Kaala-Gomen et Pouébo", poursuit le météorologue.

Virgil Cavarero, au micro de Cedrick Wakahugnème

En province Sud, la commune de Dumbéa a lourdement souffert des intempéries, jeudi, comme l'illustre cette vidéo :

Vidéo tournée route de la Couvelée, jeudi 6 janvier. ©NC la 1ère

La RT1, près du Calvaire, le parc Fayard et la promenade Jules-Renard, qui mène à Nakutakoin, dans le nord de la commune sont désormais praticables. Ce vendredi, les équipes sont à pieds d’œuvres, sur le terrain pour dégager de petits éboulements.

Invitation à la prudence, à Dumbéa

"On peut circuler, mais dans le secteur nord, dans les radiers, il y a encore du courant. Je préconise que l'on soit très prudent et de ne pas s'engager. Aux radiers Daver, Charbonnier, aux Koghis, il y a toujours de l'eau qui descend, il faut être très très prudent avec les véhicules", avertit Patrice Cuer, secrétaire général adjoint à la mairie de Dumbéa.

Patrice Cuer, au micro de Lizzie Carboni

Le parc de la Dumbéa restera également fermé, ce week-end, notamment pour éviter d'avoir à mener de nouveaux sauvetages périlleux. Le service de navettes ne sera pas non plus remis en marche. La plage de Nouré est également fermée à la baignade, dans l'attente de résultats d'analyses.

Appel aux dons à La Foa

Durement touchée par l’épisode pluvieux des derniers jours, la commune de La Foa dresse un triste bilan…Maisons inondées, champs ravagés, infrastructures publiques à reconstruire… Les travaux se chiffrent en centaines de millions de francs. Et une dizaine de familles a tout perdu. 

La mairie a lancé un appel aux dons pour leur venir en aide. Ils peuvent être déposés samedi 8 janvier de 8h à midi, puis toute la semaine prochaine, aux heures d’ouverture de la mairie.

Ce vendredi, avec l’aide du Secours catholique, des matelas et des denrées alimentaires ont pu être livrés aux sinistrés.