nouvelle calédonie
info locale

Le RDO renouvelle son bureau et prépare 2020

politique dumbéa
Congrès du RDO du 30 novembre 2019
©RDO
Après une période mouvementée en interne, le Rassemblement démocratique océanien, composante du FLNKS, s'est doté d'une secrétaire générale et de deux vice-présidents, lors d'un vingt-septième congrès bien sûr tourné vers l'an prochain.
Le Rassemblement démocratique océanien tenait congrès, samedi, à Dumbéa. La composante du front indépendantiste en a profité pour combler le poste de secrétaire général laissé vacant par la démission d’Arnaud Chollet-Leakava, au mois de mai. Le siège est revenu à Laurie Humuni. Le RDO s’est également doté de deux vice-présidents, Mateo Seleone et Sagato Vea. 
 

«Nous nous sommes restructurés»

«En interne, nous avons connu quelques problèmes. L’arrivée de L’Eveil océanien nous a beaucoup secoués. Et puis vous avez aussi les dissidents», énumère bien volontiers le président reconduit, Aloisio Sako. «Nous sommes restructurés, nous avons retrouvés un élan, une dynamique.»
 

Des mairies et des conseils municipaux à (re)conquérir

Pour l’échéance prochaine des élections municipales, «il s’agit de consolider nos acquis, et puis nous avons trois mairies qui nous ont échappé du fait de nos divisions internes, au niveau du FLNKS», dépeint le dirigeant en citant Poya, Moindou et l’île des Pins. «On a du mal à rentrer dans les conseils municipaux du Grand Nouméa», ajoute Aloisio Sako. 

Ecoutez-le au téléphone d’Alix Madec. 

Congrès du RDO, Aloisio Sako


Prochain rendez-vous : le congrès du FLNKS, samedi prochain, toujours au Kaimolo de Dumbéa.
Publicité